Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mer 20 Sep 2017 15:04

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Tadjikistan
MessagePosté: Lun 23 Mai 2016 20:34 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
Plaine, ô ma plaineuh...

Splendeurs turcophones dans le sillage soviétique :
Citation:
Emomali Rakhmon, 63 ans, le président du Tadjikistan, visite son pays à la veille du printemps.

[…] Ensuite il s’engage sur un tapis de velours rouge déroulé au bord d’un champ et salue la foule des paysans convoqués pour l’événement. […]

Et puis il lance un ordre : « Que l’on fasse don de cette étoffe aux femmes de plus de 60 ans ! » […] Et voilà des pièces de tissus de trois mètres aussitôt emballées dans des sacs en plastiques et distribuées aux vieilles du village. « Nos enfants marcheront dessus le jour de leur mariage pour devenir aussi puissants que Son Excellence », dit l’une d’elles devant les caméras, tout en regrettant d’avoir hérité un morceau de doublure blanche.

[…] Emomali Rakhmon, un ancien directeur de ferme collective, à la tête du pays depuis vingt et un ans, n’entend rien lâcher. […] Car le Tadjik fait désormais jeu égal avec le « Leader de la nation » kazakh et le « Protecteur » turkmène. […] « On a besoin qu’il lutte contre les groupes extrémistes dans la région, alors on ferme les yeux sur ses excès », reconnaît un représentant de l’Union européenne.

[…] Dans l’est du pays, un village reconstruit après un glissement de terrain s’apprête même à être rebaptisé du nom du président.

[…] Une trentaine de poètes achèvent une anthologie sur son règne, et le ministère de la Jeunesse lance un concours de dissertation sur « la vie héroïque du Guide de la nation ».

[…] Ce matin, à l’école 35, située à la périphérie de Douchanbe, le cours de littérature de la classe de troisième démarre à pleins poumons. Debout face au tableau, les garçons cravatés et les filles coiffées de nattes déclament en chœur une poésie en l’honneur du président. […] Dans un coin, Zamira Kobilovna, la directrice, feint l’émotion. « Je pleure chaque fois », dit-elle en essuyant une larme. […] Elle montre six ouvrages consacrés aux réussites du « Guide ». « On étudie aussi son dernier discours devant le Parlement », dit-elle en feuilletant l’un des livres. […] « Pour passer dans la classe supérieure, il faut connaître les poèmes et je n’y arrive pas », dit l’un d’eux. […] Lors d’une beuverie entre présidents d’Asie centrale, il raconte lui-même s’être battu avec l’Ouzbek Islam Karimov, avec que le Kazakh Noursoultan Nazarbaïev ne les sépare. « Nous prendrons Samarkand [ville d’Ouzbékistan] ! » hurlait le Tadjik. « Ils boivent comme des trous et nous imposent des karaokés », soupire un diplomate. Dans un télégramme de WikiLeaks, un ancien ambassadeur américain se souvient même d’avoir vu le ministre de la Défense s’écrouler « sous la table ».

[…] Dans une vidéo privée, il se donne en spectacle lors du mariage de son fils aîné. […] « Le Tadjikistan m’appartient ! » chante le président en saisissant le micro du choriste du mariage. Les membres de la famille sont également présents. Des piliers du régime. À commencer par le jeune époux : Rustam, 29 ans, promu général à 25 ans, puis placé successivement à la tête des douanes et de l’agence anticorruption. C’est le dauphin pressenti. « Il n’a pourtant aucune formation, raconte un ex-conseiller. Son père lui a demandé de revenir de Moscou, où il étudiait, parce qu’il dépensait des millions de dollars dans les casinos. »

Propriétaire de quatre Bentley et surnommé « Narcocha » en raison de son penchant pour les drogues, Rustam festoie abondamment. Son lieu de détente ? Le club Opera, où des beautés dénudées passent de table en table. […] En février, il a nommé son meilleur copain numéro deux de la police criminelle. Autres poids lourds de la famille : la fille aînée, Ozoda, chef de l’administration présidentielle, et son mari, numéro deux de la banque centrale. Mais aussi le beau-frère, Hassan Asadullozoda, chargé des exportations d’aluminium et d’Orienbank, la banque la plus puissante du pays. Sans oublier deux autres des sept filles du président, Parvina, responsable du marché des médicaments, et Tahmina, connue pour ses nombreux amants et surnommée « Sexy Baby ». Une prédatrice aussi en affaires, chargée notamment de l’importation du kérosène et dont les colères effraient Douchanbe. « Je vais te couler dans le bitume ! » lance-t-elle à ses ennemis.

Ici, les opposants vivent, il est vrai, dans la terreur. […] D’autres périssent. Y compris à l’étranger. Comme Oumarali Kouvatov, 46 ans, leader du mouvement d’opposition Groupe 24, assassiné en mars 2015 à IStanbul d’une balle dans la tête devant sa femme et ses deux fils. Un sort désormais redouté par son successeur, Sharofiddin Gadoïev, réfugié en Europe. « On m’a fait savoir qu’une personne a été désignée pour m’éliminer, dit-il. […]

D’autres voix dissidentes échouent en prison. […] Et ses avocats endurent le même calvaire. « Je n’ai plus le droit d’exercer, mon premier fils a été condamné à treize ans de prison et mon second fils vient d’être arrêté, raconte l’avocat Ishoq Tabarov, la voix nouée. Mes frères et sœurs ont maintenant peur de venir me voir. »

[…] Et pas question de joindre les proches des accusés. « Ennemis de la nation », lit-on à l’entrée de leur domicile.

[…] Elle évoque l’accusation de coup d’État et de meurtre dont il fait l’objet. « Personne ne lui a dit qui il aurait tué. » Au bout de trente minutes, l’entretien tourne court. Cinq policiers et trois membres du GKNB (ex-KGB) pénètrent dans l’immeuble. Les visiteurs sont interpellés et soumis à un interrogtoire de trois heures. « On va vous accuser de complicité avec les terroristes », menacent-ils en prenant des notes sur un cahier d’écolier.

[…] Le Guide fait bloquer YouTube et Facebook. Il interdit aussi le port du hidjab, devenu « l’accoutrement des prostituées », selon les médias officiels. Il proscrit en outre les dents en or chez les fonctionnaires. « Comment voulez-vous que les ONG nous aident en vous voyant ? » s’agace-t-il en les désignant.

[…] Le fils, Rustam, a ainsi tiré sur son oncle à l’occasion d’un différend sur une affaire de télécommunications. L’homme a ensuite séjourné trois mois dans un hôpital en Allemagne. L’an passé, lors d’un conseil familial orageux, une balle a traversé la jambe d’un nouveau-né, qu’il a fallu amputer.

En face, le président peine à maintenir la concorde. Lui-même multiplie les frasques. Pour sa santé, son médecin lui prescrit deux choses. D’abord une douche à base de neige fondue acheminée de la montagne d’Anzor, près de l’Ouzbékistan. Et puis des relations avec des filles très jeunes. « Son entourage se charge de lui en trouver », précise un journaliste. Sans parler de ses nombreuses maîtresses, telles Diana, la fille du ministre de la Défense, ou Nigina Amonkulova, une célèbre chanteuse locale. […] « Ne t’approche plus de mon père », lance un jour Tahmina à la chanteuse, après l’avoir fait tabasser et photographier nue par ses gardes du corps.

[…] Les bons médecins ont quitté le pays depuis longtemps.

2016, Le Point 2276, 48-52


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com