Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mer 28 Sep 2022 04:24

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Sanctions économiques envers la Russie, succès ou échec ?
MessagePosté: Ven 2 Juil 2021 12:40 
Hors ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 1173
Localisation: Région Parisienne
Je n'ai pas tous les éléments et je parle seulement de ce que je connais bien, les produits agricoles. D'autres intervenants pourront compléter le sujet.

Les sanctions agricoles sont à mon avis un échec, ont entraîné la Russie à développer l'agriculture à l'abri de la concurrence étrangère. Les débuts ont été difficiles avec une forte inflation des produits alimentaires, puis ceux-ci se sont stabilisés, et même certaines marchandises comme le blé sont désormais exportés et sont une arme géopolitique vis à vis de certains pays comme l'Egypte qui sont fortement importateurs de blé.

Cet embargo a eu pour conséquences une baisse des prix à l'intérieur de l'UE, et il a fallu subventionner certains producteurs qui ont eu du mal à s'en remettre, ou en sont morts. Les prix du porc ont baissé de 23 % après les interdictions. Ce marché est mort désormais, la Russie est autosuffisante en porc comme en volaille.

Je crois que nous nous sommes tiré une balle dans le pied, mais ça, nous savons faire.

Une petite vidéo (en allemand) sur un paysan de Franconie qui a fait sa vie en Russie, c'est instructif:

https://www.youtube.com/watch?v=oh_bfNh4SyI

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sanctions économiques envers la Russie, succès ou échec ?
MessagePosté: Lun 5 Juil 2021 10:24 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1432
Localisation: France
Il me semble qu'une escalade militaire en Ukraine, avec un surarmement des Ukrainiens non russes, aurait mieux épuisé Poutine, mais les raisons pour lesquels nous punissons la Russie sont celles-là mêmes qui éreintent la Russie à moyen et long terme : démocratie en berne, militarisme, nationalisme, impérialisme, etc.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sanctions économiques envers la Russie, succès ou échec ?
MessagePosté: Lun 5 Juil 2021 11:05 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3265
Localisation: Alsace, Colmar
Jean-Marc Labat a écrit:
Cet embargo a eu pour conséquences une baisse des prix à l'intérieur de l'UE, et il a fallu subventionner certains producteurs qui ont eu du mal à s'en remettre, ou en sont morts. Les prix du porc ont baissé de 23 % après les interdictions. Ce marché est mort désormais.


Je pense que la question est bien moins binaire que cela. En Suède la viande de porc est bien plus chère qu'en Allemagne, et pourtant il y a des producteurs de porcs suédois. La Suède a imposé des lois de protections des animaux très drastique, et les producteurs de porc suédois se sont lancés dans la production de viande de qualité. En Allemagne, le marché à favorisé des prix bas, et les producteurs allemands se sont lancés dans la production de masse pour produire de la viande à meilleur marché. Dans un premier temps, cette politique leur a été favorable, ils ont pu exporter leurs porcs pas chers dans de nombreuses régions de l'UE et dans le monde entier. Puis, les russes, mais d'autres aussi ont repris leurs méthodes, et comme ils ont des travailleurs qu'on paye moins cher, ils produisent à un prix encore plus bas.

La France, surtout la Bretagne, s'était lancée dans une copie de la politique allemande. Le résultat a été que tous les abattoirs bretons ont fini par fermer. Il coûte moins cher d'envoyer les cochons vivants se faire abattre en Roumanie ou dans d'autres pays d'Europe de l'Est pour rapatrier la viande qui sera transformée en France selon nos standards de qualité et qui bénéficiera du "made in France"...

Pour plusieurs pays de l'UE, la meilleure façon de contrer cela est l'instauration d'une vraie taxe carbone, ainsi personne n'aura intérêt à acheter un saucisson dont la viande a 3000 km de transport à son actif. Or, le pays européen le plus opposé à cette vraie taxe carbone, c'est l'Allemagne, car cela écroulera une grande partie de son modèle industriel...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sanctions économiques envers la Russie, succès ou échec ?
MessagePosté: Lun 5 Juil 2021 18:06 
Hors ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 1173
Localisation: Région Parisienne
Narduccio a écrit:
La France, surtout la Bretagne, s'était lancée dans une copie de la politique allemande. Le résultat a été que tous les abattoirs bretons ont fini par fermer. Il coûte moins cher d'envoyer les cochons vivants se faire abattre en Roumanie ou dans d'autres pays d'Europe de l'Est pour rapatrier la viande qui sera transformée en France selon nos standards de qualité et qui bénéficiera du "made in France"...



La législation, et le coût du transport interdisent d'abattre des cochons bretons en Roumanie. Autant produire des cochons sur place. Quant à la taxe carbone, je n'en vois pas l'utilité, si vous taxez le lait, ce n'est pas la vache qui paie la taxe, c'est le consommateur final. Cela revient à faire monter les prix à la vente, non le revenu du producteur. Cette taxe, si elle devait voir le jour, serait uniforme au niveau européen, et ne pénaliserait pas le producteur allemand. Mais il est vrai que les anciens "Kombinats" est-allemands privatisés ont donné naissance à des élevages industriels dont nous n'avons aucune idée en France. Il suffit de voir le tollé que la ferme des 1000 vaches a provoqué chez nous.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sanctions économiques envers la Russie, succès ou échec ?
MessagePosté: Mar 6 Juil 2021 00:24 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3265
Localisation: Alsace, Colmar
Désolé, pour la Roumanie, c'est une erreur de ma part. J'ai cité de mémoire un article, et je me suis trompé de pays.

Les abattoirs bretons abattent environ 10 000 ports. La moyenne est d'environ 2000 bêtes par abattoir avec un abattoir qui tourne aux environs des 4000 têtes. Et dans le même temps, les producteurs de porcs bretons produisent 8,3 millions de têtes. Ou va la différence ?

Les trois quarts des abattages en Bretagne sont aux mains de quatre groupes

JDN

La Bretagne produit 60% des porcs français. https://www.20minutes.fr/societe/2922431-20201203-bretagne-agriculture-bretonne-veut-engager-mutation-produire-moins-avenir

En fait, on produit les porcs à l'ouest et au nord de la France, et on les abats plutôt au sud : https://www.ifip.asso.fr/fr/content/quelles-localisations-et-dynamiques-des-%C3%A9levages-et-des-abattoirs-en-france

Mais aussi à l'étranger : Des porcs bretons à destination de l’Espagne accidentés à Gan : l'histoire de ce voyage funeste

Citation:
Un porc breton abattu en Bretagne c'est logique, sauf que l'ouverture de l'abattoir espagnol de Huesca change la donne : la main d’œuvre est moins chère, et de là, notre cochon breton transformé en jambon ou en salaison, peut être exporté vers 70 pays dont la Chine et le Japon, ou revenir sous vide dans nos grandes surfaces. C'est un exemple parfait de la mondialisation de notre alimentation : un porc breton tué dans un abattoir espagnol construit par un groupe italien et qui sera peut être consommé en Chine.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sanctions économiques envers la Russie, succès ou échec ?
MessagePosté: Mar 6 Juil 2021 07:18 
Hors ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 1173
Localisation: Région Parisienne
Citation:
L’activité des abattages bretons, selon Agreste-Draaf Bretagne, a augmenté de 1,1 % en 2018 par rapport à 2017, pour atteindre 13,67 millions de porcs charcutiers.


Je ne comprends pas bien ton raisonnement. Je ne vois pas où est la différence que tu indiques. Il est logique d'abattre le bétail près des lieux de production depuis l'invention du camion frigorifique. La cause de l'échec de l'abattoir de La Villette à Paris où mon père m'emmenait lorsqu'il faisait ses achats est du à ça. On a reconstruit cet abattoir sans penser que les conditions avaient changé, le temps où le bétail arrivait sur ses pattes à Paris était terminé, ce qui avait fait la fortune du charolais réputé bon marcheur.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sanctions économiques envers la Russie, succès ou échec ?
MessagePosté: Mar 6 Juil 2021 11:31 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3265
Localisation: Alsace, Colmar
J'ai essayé de retrouver des articles lus durant la crise des bonnets rouges où on parlait des porcs qui allaient se faire abattre à l'étranger : Espagne, Pologne, Allemagne (de mémoire). Cela m'avait choqué, et c'est pour cela que je me souviens d'avoir lu ces articles. En Alsace, on a assez souvent des articles où l'on parle de camions remplis d'animaux vivants bloqués à la frontière pour X raisons. Et c'est toujours dans le sens de la France vers l'étranger. Et là aussi, j'ai du mal à retrouver ces articles. Google m'a même proposé des recettes pour cuisiner la viande de porc quand j'ai fais mes recherches. ;)

Si la majorité des porcs se fait abattre sur place, ce serait une bonne nouvelle, mais quand je compare les capacités d'abattages françaises et la capacité de production, je trouve quand même une différence assez notable.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sanctions économiques envers la Russie, succès ou échec ?
MessagePosté: Mar 6 Juil 2021 12:26 
Hors ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 1173
Localisation: Région Parisienne
Il y a toujours eu des courants d'exportation, l'Auvergne s'était fait une spécialité d'exportation de veaux à destination de l'Italie, par exemple, pays qui préfère les broutards aux veaux de lait.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sanctions économiques envers la Russie, succès ou échec ?
MessagePosté: Mar 6 Juil 2021 17:17 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mer 29 Nov 2006 19:35
Messages: 539
Jean-Marc Labat a écrit:
Narduccio a écrit:
La France, surtout la Bretagne, s'était lancée dans une copie de la politique allemande. Le résultat a été que tous les abattoirs bretons ont fini par fermer. Il coûte moins cher d'envoyer les cochons vivants se faire abattre en Roumanie ou dans d'autres pays d'Europe de l'Est pour rapatrier la viande qui sera transformée en France selon nos standards de qualité et qui bénéficiera du "made in France"...



La législation, et le coût du transport interdisent d'abattre des cochons bretons en Roumanie. Autant produire des cochons sur place. Quant à la taxe carbone, je n'en vois pas l'utilité, si vous taxez le lait, ce n'est pas la vache qui paie la taxe, c'est le consommateur final. Cela revient à faire monter les prix à la vente, non le revenu du producteur. Cette taxe, si elle devait voir le jour, serait uniforme au niveau européen, et ne pénaliserait pas le producteur allemand. Mais il est vrai que les anciens "Kombinats" est-allemands privatisés ont donné naissance à des élevages industriels dont nous n'avons aucune idée en France. Il suffit de voir le tollé que la ferme des 1000 vaches a provoqué chez nous.


Quelle est la législation qui interdit d'abattre des cochons bretons en Roumanie ou hors plus généralement hors de France ?

Pour le coût du transport c'est malheureusement le contraire de ce que vous écrivez. L'ouvrage "vous êtes fou d'avaler cela" cite justement plusieurs problèmes qui découlent de cette externalisation des coûts. La logique économique produit des aberrations comme le fait de cultiver des oignons-échalottes en France pour les envoyer se faire éplucher en .... Pologne pour revenir en France... Il y aussi l'exemple connu de certains yoghourts avec des ingrédients qui viennent des quatre coins de l'Europe etc.

_________________
Dix pourcent de chômage en France, c'est encore 90 % d'actifs qui s'enrichissent en travaillant
Geopolis


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sanctions économiques envers la Russie, succès ou échec ?
MessagePosté: Mar 6 Juil 2021 18:40 
Hors ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 1173
Localisation: Région Parisienne
Il y a une législation sur la durée de transport des animaux vivants. Pour le reste, même si les transporteurs ne sont pas chers à l'est, la distance est un frein énorme. Pour les oignons, point n'est besoin de les envoyer en Pologne, des machines font ça très bien, mais j'ignore pour les échalotes ou le problème se situe plus avec l'échalote de semis qui n'est pas la même que celle cultivée chez nous par plantation de bulbes. Le professionnel les reconnaît tout de suite. J'ai travaillé 25 ans dans l'achat en gros de produits alimentaires et dans l'import export des mêmes produits. Les arcanes du transport me sont donc bien connues. Les camions espagnols qui reviennent ne coûtent pas cher du tout, comme ils amènent des fraises, des fruits et des légumes en France et surtout à Rungis, ils se contentent d'une somme minime qui couvre juste leurs frais pour le voyage de retour. J'essaierai de me renseigner sur le prix d'une bétaillère pour la Roumanie, mais je doute que ça existe.

https://www.youtube.com/watch?v=N3TfyV9uLFA

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com