Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Dim 17 Déc 2017 17:26

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 63 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Ven 26 Sep 2008 20:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 20 Juin 2003 23:56
Messages: 91
Localisation: Provinces illyriennes
Bonsoir,

Je souhaite vous faire réagir sur l'évolution de la Russie, actuellement, en terme de puissance.
En effet, ce pays semble de retour sur la scène politique internationale et n'hésite pas à se placer en arbitre dans de nombreux domaines à l'échelle mondiale.
Les années Eltsine ont plutôt été des années de crise après la digestion difficile du démantèlement de l'URSS. Son successeur a fait du thème "Russia is back" son argument politique principal et fédérateur, ce qui lui a permis sa réélection et sa position omnipotente et omniprésente dans la vie politique russe.
Que ce soit dans le domaine énergétique, économique, mais aussi diplomatique, la Russie semble faire son grand retour sur la scène internationale - en témoigne son incurssion récente en Géorgie ou la politique agressive de son géant gazier Gazprom à l'encontre des anciennes Républiques soviétiques ou encore de l'Europe - et V.Poutine souhaite redonner les moyens à la Russie de peser durablement dans les relations internationales. Le moral des Russes seraient même revenu et les cadeaux gouvernementaux font repartir une natalité aux abois depuis 1991 (le pays perdait 400 000 habitants en moyenne par année uniquement concernant le solde migratoire... :shock: ).

Alors, peut-on vraiment parler d'un retour définitif du "colosse aux pieds d'argile" ou bien ce n'est qu'un feu de paille ?
Devons-nous craindre ce retour ou nous en féliciter ?
Est-ce que cette politique, fondée et financée essentiellement sur les revenus gaziers et pétroliers, est viable sur le moyen et long terme ?

Merci d'avance pour vos interventions, ;)

duc de Raguse.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Ven 26 Sep 2008 21:02 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Juil 2007 14:17
Messages: 11
Localisation: Fréjus
Brillante manière d'ouvrir le forum cher ami ;) !

Il est clair qu'en termes politiques la Russie est de retour et surtout est décidée à ne recevoir de leçons de personne: "les Européens n'ont pas à venir fourrer leur nez morveux dans nos affaires", on ne peut rêver plus explicite. Mais les dirigeants russes ont un très gros avantage: un fort soutien de l'opinion publique nostalgique des grandes heures de la Russie, il n y'a qu'à voir la réputation de Staline et ce brave Dzerjinski.

Zbigniew Brzezinski a écrit dans les années 90 que la Russie était devenue un trou noir et que la géopolitique mondiale dépendrait de son évolution. Je pense que le voisin est quelque peu perturbateur sur le continent européen, nous pouvons également craindre que certains pays de l'Est intégrés à l'UE se retournent vers celle-ci quand elle sera redevenue une grande puissance.

Un dernier bémol: les difficultés démographiques de la Russie qui n'est toujours pas au même niveau de développement que le modèle occidental.

Poutine a renoué avec la grande Russie un sentiment qui a traversé Russie tsariste et URSS comme l'a montré Alain Besançon. Les Russes ne rougissent plus à l'évocation de leur passé comme cela a pu être le cas sous Eltsine. Le problème reste que la Russie ne respecte pas de nombreuses règles internationales (ce n'est pas la seule bien sûr) mais entend faire partie du cercle organisateur de la géopolitique mondiale. Comme la Chine, elle s'oppose plus ou moins au modèle de la démocratie occidentale.

Son évolution est à craindre car elle parait déterminée à ne se laisser dicter de lois par personne. Les Européens et les États-Unis laissent les Russes rasseoir leurs anciennes positions, mais au bout d'un moment l'un ou l'autre devra bien réagir pour garder sa crédibilité sur la scène internationale. Je ne crois pas au conflit mais plus à un clash économique comme le géant russe s'est habitué à le faire avec ses voisins "turbulents".


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Ven 26 Sep 2008 21:06 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 5 Jan 2008 17:29
Messages: 365
Localisation: France
Quelques chiffres pour alimenter le débat sur le rôle géopolitique mondial de la Russie, au delà de son environnement immédiat.

Comparaison de PIB (nominal en $, 2007, source Banque Mondiale)

PIB Russie = 1 291 milliards de $
PIB France = 2 562 milliards de $
PIB UE = 16 748 milliards de $
PIB USA = 13 811 milliards de $


Comparaison des budgets militaires (budgets de la défense) en 2007 :

Russie = 22,7 milliards d'euros
France = 34,2 milliards d'euros
UE = environ 160 milliards d'euros (reconstitué)
USA = 345 milliards d'euros

En termes bruts de puissance économique et de puissance militaire, la Russie ne semble pas en mesure de jouer un rôle majeur, même s'il est vrai que l'arme du chantage énergétique semble par moment tenter ses dirigeants d'une part, et que d'autre part l'arsenal nucléaire demeure un atout qui peut préserver la Russie de représailles militaires comme dans le cas de la Géorgie, ou un jour de la Crimée.

Cela me donne le sentiment que la puissance russe retrouvée est plus virtuelle et tient plus de la posture d'un dirigeant déterminé comme Poutine, que de la réalité.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Sam 27 Sep 2008 00:47 
Je pense que la Russie n'a jamais déconnecté de la vision de la Grande Russie tsariste...

Sitot les républiques soviétiques conquisent au cours du temps éclatés par un processus d'indépendance ; sitôt le pouvoir moscovite a serré la poigne sur les rénes ...

Les évenements récents en Ukraine, en Géorgie et en Tchétchénie me donnent raison ...

de plus, moscou a tout fait pour que des états satellites soient gouvernés par des pantins aux ordres du Kremlin : Moldavie, Biélorussie, Kasaksthan, Azerbaïdjan ...

Moscou ne supporte qu'avec difficulté de voir des etats comme les pays Baltes et l'Arménie lui signifier leur volonté de se démarquer du giron russe ...

De plus, toujours en accord avec la période tsariste la Russie continue de vouloir peser sur le Moyen Orient : Afghanistan, Pakistan, Iran ....
C'est un reliquat de la bonne vieille recherche de la sortie à la mer ...


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Sam 27 Sep 2008 01:09 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Nov 2006 18:43
Messages: 398
Localisation: Lorrain en exil à Paris
Invité a écrit:

de plus, moscou a tout fait pour que des états satellites soient gouvernés par des pantins aux ordres du Kremlin : Moldavie


Mouais... On ne peut pas dire que la Moldavie à l'heure actuelle est encore très alignée sur Moscou. Certes, Moscou a fait capoter plus ou moins ouvertement les tentatives de rattachement à la Roumanie, mais depuis que la Russie a encouragé la Transnistrie à organiser un référendum sur le rattachement de cette république auto-proclamée à Moscou, Chisinau aurait plus tendance à chercher un soutien encore faible auprès de l'UE... Et le président moldave autrefois pro-russe a largement mis de l'eau dans son vin depuis la Révolution orange chez son grand voisin ukrainien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Sam 27 Sep 2008 04:35 
Permettez-moi de mettre mon grain de sel dans la discussion:
Huyustus a écrit:
Quelques chiffres pour alimenter le débat :
PIB Russie = 1 291 milliards de $
PIB France = 2 562 milliards de $
PIB UE = 16 748 milliards de $
PIB USA = 13 811 milliards de $.
Certes, mais le PIB ne fait pas tout en géopolitique. Je ne crois pas cependant que ce soit un reliquat de la bonne vieille recherche de la sortie à la mer... Poutine a réorienté la stratégie Russe vers quelque chose de plus... "Tsariste" en effet!
Il sait que son pays n'a pas la puissance nominale de ses ambitions, mais que sa vastitude (encore... et toujours) lui donne les ressources naturelles et les contacts frontaliers directs pour appuyer ses intentions.
Huyustus a écrit:
Comparaison des budgets militaires en 2007 :
Russie = 22,7 milliards d'euros
France = 34,2 milliards d'euros
UE = environ 160 milliards d'euros (reconstitué)
USA = 345 milliards d'euros.
Ceci fait que la France a un budget souvent considéré comme inférieur à celui de l'Allemagne ou du Japon, et même inférieure à celui de la Grande Bretagne...Or ni le Japon ni l'Allemagne ne sont autorisé à avoir une grande influence politique mondiale. L'argent dépensé ne fait pas tout.
Huyustus a écrit:
(...)la puissance russe retrouvée (...) tient plus de la posture d'un dirigeant déterminé comme Poutine (...)
Tout comme la France contre la seconde intervention en Irak a bouleversé la donne mondiale. La Russie a donc la puissance réelle (effective) actuelle, multipliée par son poids historique (seconde guerre mondiale, guerre froide, internationnale, communisme); et donc par les pays s'appuyant sur elle (Inde, Moyen Orient, un peu moins pour la Chine,...) pour contrebalancer l'influence occidentale.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Sam 27 Sep 2008 08:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 20 Juin 2003 23:56
Messages: 91
Localisation: Provinces illyriennes
C'est vrai que les indicateurs de développement et de richesse économique placent la Russie en queue de file parmis le cercle très restreint des pays développés.
Mais, ces indicateurs sont en évolution : le PIB de 1992 et celui d'aujourd'hui n'ont rien à voir, tout comme l'IDH. Quant au taux de natalité - qui remonte -, ce n'est plus celui non plus des années Eltsine.
Alors, certes, c'est encore insuffisant, mais que de chemin déjà parcouru ! :shock:
Lorsqu'on pense que les Américains se sont infiltrés sous l'administration Clinton dans certaines ex-républiques soviétiques, signant accords de coopération et protocoles d'entrée dans l'OTAN (comme la Géorgie ou l'Ukraine) et qu'on la compare avec les événements récents, force est de constater que Moscou est de retour dans la région et n'entend plus perdre un pouce de terrain face à son vieux rival, mais au contraire à étendre sa sphère d'influence bien plus loin.
Le vieux rêve de la conquête des mers chaudes n'est pas un mythe en Russie ! ;)
Le seul grave échec, auquel Moscou a dû faire face est l'entrée des pays baltes dans l'UE.

Personnellement, je ne sais pas si vous percevez la même chose que moi, mais il me semble que la Russie sera prête d'ici une quinzaine d'années à dicter à nouveau ses vues sur uns sphère d'influence agrandie.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Sam 27 Sep 2008 09:16 
Hors ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 10 Avr 2002 18:08
Messages: 17
Localisation: Paris
Pour préciser un peu les chiffres d'Huystus concernant la puissance militaire russe et surtout rappeler quelques ordres de grandeur:

-La Russie consacre 21 milliards de dollars par an à sa défense, compte 325 000 soldats et dispose d'un porte-avions et de 3 SNLE.

-Les États-Unis dépensent eux 518 milliards de dollars, comptent 1 500 000 hommes et possèdent 12 porte-avions et 18 SNLE

-La Chine a un budget militaire (officiel) de 82 milliards de dollars, compte 2 250 000 soldats mais ne possède pas de porte-avions et seulement un SNLE

-Le Japon a un budget de 45 milliards, compte 236 000 soldats mais ne possède ni porte-avions ni SNLE (n'étant pas une puissance nucléaire)

-Le Royaume-Uni a un budget de 42 milliards, 214 000 soldats, 4 SNLE mais pas de porte-avions.

-La France enfin consacre 45 milliards de dollars à sa défense, compte 356 000 soldats et dispose d'un porte-avion et de 4 SNLE.

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Sam 27 Sep 2008 09:35 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 866
Localisation: Région Parisienne
Tiré d'un rapport du Sénat:

La Royal Navy dispose aujourd'hui de trois porte-aéronefs de type Invincible (l'Invincible, l'Illustrious et l'Ark Royal) d'environ 20 000 tonnes à pleine charge. Ils ont été lancés respectivement en 1980, 1982 et 1985. Ce sont des " porte-avions STOVL ", c'est à dire équipés de tremplin incliné à 12° et d'un pont continu mais dépourvu de brins d'arrêt. Ils permettent la mise en oeuvre de 24 aéronefs -toute combinaison d'avions Harrier à décollage court et atterrissage vertical et d'hélicoptères divers- selon le besoin opérationnel. Ces porte-aéronefs assurent des missions maritimes d'offensive aérienne, de lutte anti-sous-marine et de défense aérienne de zone. Ils peuvent également servir de base pour un état-major de force navale. Sur les trois porte-aéronefs, deux seulement sont armés, le troisième étant en refonte ou placé en réserve.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Sam 27 Sep 2008 13:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 20 Juin 2003 23:56
Messages: 91
Localisation: Provinces illyriennes
Merci pour ce rappel Jean-Marc. ;)
Mais, je pense que la dimension militaire est fort insuffisante et incomplète en terme de perception et de définition de la puissance d'un Etat.
Par ailleurs, la taille d'une armée n'a jamais été un critère de qualité... :|
Il faut regarder aussi ailleurs, je pense, dans notre monde qui "bouge" en permanence.

Prenons l'exemple du système Glonass dans le secteur spatial. Commencé pendant la guerre froide dans un contexte de course à l'espace et presque stoppé après 1993, il redémarre en 2005 et des projets d'envergure sont planifiés jusqu'en 2016.
Le but est de dépasser le système GPS américain avant que le projet européen Galileo soit définitivement opérationnel.
De pays émergeants comme l'Union Indienne ont déjà signé avec Moscou un protocole d'accord pour n'utiliser que ce système de guidage. Cela offre un débouché commercial et culturel de taille au projet russe indéniable !

La question au demeurant - comme toute la problématique du sujet de la puissance russe - est de savoir si la Russie dispose véritablement des moyens de cette politique et s'il elle parviendra à ses fins...

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 63 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com