Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Lun 20 Nov 2017 09:46

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 63 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Dim 19 Oct 2008 19:51 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Nov 2006 18:43
Messages: 398
Localisation: Lorrain en exil à Paris
Enki-Ea a écrit:

Citation:
Et sur une UE de "Brest à Vladivostok", les présidents Loukachenko et Medvedev vous diraient que c'est bien ce que font leurs deux pays...
Pardon, je n'ai pas compris la phrase.


Brest est une ville de Biélorussie occidentale ;)

_________________
"Vendre la merde, oui, mais sans dire un gros mot
Tout le monde est gentil, tout le monde il est beau."
Jean Yanne


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Lun 20 Oct 2008 08:59 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 26 Juin 2008 09:11
Messages: 175
Alfred Teckel a écrit:
Enki-Ea a écrit:

Citation:
Et sur une UE de "Brest à Vladivostok", les présidents Loukachenko et Medvedev vous diraient que c'est bien ce que font leurs deux pays...
Pardon, je n'ai pas compris la phrase.


Brest est une ville de Biélorussie occidentale ;)

:lol: :lol: :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Lun 20 Oct 2008 09:01 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 26 Juin 2008 09:11
Messages: 175
Kamzz a écrit:
Si il y a bien un domaine ou la coopération fonctionne c'est celui de l'Europe de la défense.
Chose assez rare a noter, tout le monde est dans le consensus, y compris les neutres irlandais et autrichien.
Il y a peut-être consensus mais il n'y a et aura jamais aucun résultats.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Lun 20 Oct 2008 13:51 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2335
Localisation: Alsace, Colmar
Enki-Ea a écrit:
Kamzz a écrit:
Si il y a bien un domaine ou la coopération fonctionne c'est celui de l'Europe de la défense.
Chose assez rare a noter, tout le monde est dans le consensus, y compris les neutres irlandais et autrichien.
Il y a peut-être consensus mais il n'y a et aura jamais aucun résultats.


Ben si, s'il y a un consensus, c'est déjà un résultat.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Dim 7 Déc 2008 11:26 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
Retour sur la principale tare de la Russie, le déraillement et la myopie nationalistes :
Citation:
Une dérive dont se soucie peu le Kremlin, davantage occupé à muscler un puissant réseau : les brigades de jeunes. Sa plus belle création ? Les Nachi (« les Nôtres »), fondés en 2005, au lendemain des révolutions géorgienne et ukrainienne et destinés à contrer toute manifestation pro-occidentale. Blouson et tee-shirt rouges de rigueur, « commissaires » attitrés, camps d’été, chants patriotiques… tout fleure bon les temps soviétiques. Et les « blousons rouges » s’activent. Leur nouvelle cible ? Les tout jeunes, âgés de 8 à 15 ans et baptisés Michki (« les Oursons »). « On les recrute dans les écoles ou sur les aires de jeu des immeubles, raconte leur responsable, Ioulia Zinova. Une pratique dénoncée par les familles. « Ma sœur de 14 ans, à laquelle on avait promis une visite de Moscou, s’est retrouvée dans un rassemblement pro-Poutine sur la place Rouge, sans rien comprendre », se désole l’étudiant Igor.

Dans sa croisade patriotique, le pouvoir bénéficie aussi d’un renfort appréciable : l’Église orthodoxe. […] Retransmission télévisée des messes adoubant le successeur Dmitri Medvedev, eau bénite répandue sur le nouveau missile sol-air S400, excommunication des prêtres soutenant Mikhaïl Khodorkovski, l’oligarque emprisonné devenu l’ennemi du régime… […] Quant à la guerre éclair contre les frères orthodoxes géorgiens, elle ne suscite aucun regret. […] Les troupes géorgiennes ont été entraînées par des Américains protestants et des généraux israéliens ! »

La lune de miel entre le patriarche et Poutine ? […] « Alexis II est un ancien du KGB, comme Poutine, et donc son serviteur », prétend Mikhaïl Ardov, prêtre dissident depuis 1993. En tout cas, les croyants affluent. Et composent, désormais, les deux tiers de la population, soit deux fois plus qu’à la chute de l’URSS. […]

Sauf que, dans la grande soupe idéologique du Kremlin, surgit un invité surprise : Staline. Pas franchement en phase avec le culte tsariste et la religion orthodoxe. Il n’empêche, le Petit Père des peuples jouit d’un retour en grâce. Poutine, dont le grand-père, jadis cuisinier, a mitonné les plats du sanglant dictateur, a donné son feu vert. Voilà donc Staline blanchi dans les manuels scolaires. On y évoque un « manager efficace » et « rationnel ». « Utilisez les ouvrages que l’on a rédigé pour vous ! » a lancé l’an passé Vladislav Sourkov, le numéro deux de l’administration présidentielle, devant une assemblée de professeurs d’histoire dubitative. Parmi eux, Igor Doloutski, enseignant depuis trente ans dans un lycée de la banlieue de Moscou. Son ouvrage a longtemps servi de référence avant de disparaître des cartables des écoliers au début du second mandat de Poutine. Motif : antipatriotique. Le professeur y mentionnait, il est vrai, la « grande terreur » et les « 40 millions de victimes » de l’ère stalinienne. […] « Une de mes élèves m’a révélé qu’elle estimait Staline parce qu’il avait toujours poursuivi son but, raconte-t-il. Vous voyez, j’ai perdu : le pays produit de bons patriotes. »

2008, Le Point 1888, 62-63

Assassinats racistes, embrigadement et scolarisation militaristes, propagande révisionniste, relents xénophobes (y compris antisémites), ça évoque la montée de l'extrême droite contre les démocraties libérales dans l'Europe des années 1930.

Sauf que les démocraties sont encore plus riches et plus libérales, qu'elles ont conquis l'Europe centrale et s'incrustent en Europe orientale. Mais la Russie dispose de l'arme nucléaire.

Reste que la similitude phonique entre Nachi et nazis est glauque. "Heil Poutine" ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Dim 7 Déc 2008 20:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 20 Juin 2003 23:56
Messages: 91
Localisation: Provinces illyriennes
En Russie, l'émergence de ce type de groupe paramilitaire, qui tente de s'infiltrer dans toute la société, est plutôt mauvais signe... :|
Les extrêmistes "Cent-Noirs" - spécialisés en pogroms en tous genres... :roll: - sont apparus après la Révolution de 1905, lorsque le tsarisme pensait se faire une seconde jeunesse. Nicolas II les soutenait indirectement et cela n'a pas empêché un écoeurement supplémentaire de la population russe devant leurs exactions sanglantes et une remontée d'audience des thèses révolutionnaires en 1912 et 1913.
Le succès apparant de ce genre de groupe en Russie est davantage signe d'un mouvement révolutionnaire profond que d'une consolidation du pouvoir, du moins elle est très superficielle.

D'un autre côté, je trouve un peu l'article à charge, un peu trop... C'est pour cela qu'il me paraît délicat de commenter ces "événements".

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Lun 30 Mar 2009 18:30 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Juil 2007 14:17
Messages: 11
Localisation: Fréjus
La dichotomie entre Moscou et les régions devient un élément de faiblesse pour le pouvoir central. Un bon article permet de faire le point sur cette question: La Fédération de Russie à l'épreuve des régions, par Annie Daubenton:
http://www.laviedesidees.fr/La-Federation-de-Russie-a-l.html
Bonne lecture!

_________________
"Les passions sont les orateurs des grandes assemblées", Rivarol.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Mar 31 Mar 2009 08:04 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 20 Juin 2003 23:56
Messages: 91
Localisation: Provinces illyriennes
J'ai envie de dire que ce phénomène est cyclique en temps de crise chez les peuples inféodés à la Russie et que cela n'est pas nouveau non plus.
Les Russes ont toujours eu des difficultés à gérer les peuples allogènes et n'ont pas hésité à user la répression dans l'histoire - sauf sous Eltsine.
Par contre, c'est très mauvais signe pour la cohésion du pays et cela peut être un élément destabilisant à un moment où la puissance russe doit se reconstruire.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Mer 8 Avr 2009 09:16 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Juil 2007 14:17
Messages: 11
Localisation: Fréjus
Un ensemble d'articles très intéressant: "Les forces armées russes: le pouvoir de l'illusion":
Citation:
Le succès militaire de la Russie, lors de sa « guerre de cinq jours » dans le Caucase du Sud en août 2008, a paradoxalement mis en évidence l’état déplorable de ses forces armées conventionnelles, affaiblies par des années de financements insuffisants, de réformes inachevées et de perte de prestige social. Or, le Kremlin voit l’outil militaire comme l’un des principaux éléments pour restaurer la puissance russe. Par conséquent, il s’efforce de promouvoir une image positive des forces armées, qui n’est qu’une illusion, exploitée aussi bien à des fins internes qu’internationales. Le retour d’équipements lourds dans les défilés militaires annuels sur la place Rouge et de symboles soviétiques sur les uniformes de l’armée, la reprise des vols de bombardiers stratégiques et le déploiement de la Marine russe aux Caraïbes et en Amérique du Sud s’inscrivent dans cette mise en scène. Compte tenu des difficultés économiques actuelles, la Russie aura sans doute beaucoup de mal à conduire une réforme militaire ambitieuse, conçue au lendemain de l’opération militaire en Géorgie. Dans ces conditions, il est probable que les autorités russes soient tentées de poursuivre une « campagne de marketing » au détriment des réformes.

Vous trouverez la totalité des articles sur ce lien:
http://www.ifri.org/frontDispatcher/ifri/publications/russie_cei_visions_1111752534925/publi_P_publi_rus_mcdermott_1237209076142
Les articles sur le gaz et l'état des lieux entre les EU, l'UE et la Russie sont particulièrement éclairants.

_________________
"Les passions sont les orateurs des grandes assemblées", Rivarol.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Sam 4 Juil 2009 15:07 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 3 Jan 2008 22:13
Messages: 16
effectivement, la mise en valeur du territoire est un problème récurrent pour la Russie, et ce d'autant plus que la Chine sur la frontière orientale russe est un pays plus dynamique. Ce peut être inquiétant, car il y un fort contraste de peuplement entre la Russie orientale et de l'autre coté de l'amour le Nord de la Chine, puis son littoral (un peu comme entre les 13 colonies britanniques et la Nouvelle-France en 1750).


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 63 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com