Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Jeu 29 Juin 2017 04:07

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Influence des problèmes politiques sur l'economie
MessagePosté: Mar 4 Oct 2011 15:23 
Hors ligne

Inscription: Mer 1 Sep 2010 21:16
Messages: 2
bonjour,
je me pose depuis longtemps une question sur l'économie russe:
A quel point les problèmes politiques (mafia, manque de démocratie "occidentale", problèmes au frontières ect...) influent sur l'évolution de l'économie du pays?
ne font t-ils que "passer en parallèle" (plutot improbable) ou influent-ils activement sur son fonctionnement?
Si c'est le cas, cette situation existait-elle avant l'éclatement de l'URSS ou est-ce une situation typiquement russe?

J'espère ne pas avoir été trop vague, et je vous remercie d'avance pour vos réponses.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: influance des problèmes politique sur l'economie
MessagePosté: Mer 5 Oct 2011 07:19 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1207
Localisation: France
Derfla2 a écrit:
A quel point les problèmes politiques (mafia, manque de démocratie "occidentale", problèmes au frontières ect...) influent sur l'évolution de l'économie du pays?

1. D'après la théorie libérale, le manque de liberté d'entreprise (au sens le plus large du terme) et de libre-échange (échange éclairé et librement consenti) est contraire à l'intérêt général et limite très sensiblement les possibilités d'enrichissement matériel, intellectuel et moral du pays.

2. Une critique antilibérale pourrait tempérer le point précédent en avançant qu'une mise en place du libéralisme doit être lente, débuter dans le secteur entrepreneurial pour aboutir au libéralisme politique (et non l'inverse, comme les révolutions ratées en France en 1789 et en Russie en février 1917 sembleraient le démontrer) et se limiter à quelques secteurs d'activités humaines (par exemple dans le commerce) ; qu'en somme l'antilibéralisme des régimes de Poutine serait nécessaire pour accompagner en douceur la révolution libérale russe et contrer l'antilibéralisme néfaste des mafias, criminels et délinquants.
Derfla2 a écrit:
ne font t-ils que "passer en parallèle" (plutot improbable) ou influent-ils activement sur son fonctionnement?

Comme écrit précédemment, il me semble que les régimes de Poutine sont délibérément antilibéraux pour contrer ou parer des effets secondaires de la révolution libérale, à tort ou à raison d'ailleurs.

Les activités pénalement criminelles profitent des libertés laissés par les expérimentations ou les absences de l'Etat russe avec pour seule fin de parasiter et d'entraver le développement du pays.

Parfois, l'Etat russe tolère et protège ce genre de criminalité (le tyran tchétchène) dans le but de contrer des problèmes qui lui semblent plus dangereux encore (la sécession des ethnies et nations non russes constituant physiquement la Russie).

Par ailleurs, l'Etat russe me semble atteint, à son insu cette fois, d'un nationalisme exacerbé (l'intégrisme orthodoxe et la nostalgie de l'Empire soviétique en procèdent) que tous les observateurs ne jugent pas positivement pour le développement russe.
Derfla2 a écrit:
Si c'est le cas, cette situation existait-elle avant l'éclatement de l'URSS ou est-ce une situation typiquement russe?

La Russie a précocément conçue, dans sa littérature, le paradis sur Terre. Je ne pense pas qu'elle accuse éternellement le retard de sa révolution libérale par rapport à d'autres pays (la Corée du Sud ou Singapour ne semblent pas souffrir de ce retard).

En revanche, elle a ratée sa révolution libérale parce que ses libéraux ont fait, à mon avis, la même erreur qu'en France, débuter par une libéralisation politique (libertés individuelles, démocratie) avant la libéralisation économique (le libre échange et la libre entreprise démultiplient les productivités individuelles, dégageant, d'une part, des richesses matérielles permettant un développement éducatif - ce dernier renforçant la productivité -, d'autre part la nécessité de faire participer politiquement l'ensemble de la population devenue si productive).

La France et la Russie ont ainsi perdu quelques décennies (peut-être 1793-1830 et 1917-1989 respectivement) pour mener ouvertement, consciemment et délibérément leurs révolutions libérales. Ces deux pays ont en commun d'être inutilement distants et méfiants vis-à-vis du libéralisme, inutilement parce qu'ils le critiquent à bon escient (le système a des limites que les démocraties éprouvent aujourd'hui) mais, à mon avis, pas au bon endroit (le libéralisme économique est critiqué en lieu et place du libéralisme politique). De par cet échec historique commun peut-être, ces deux nations restent sensibles aux sirènes antilibérales, or ancun antilibéralisme n'est aussi performant qu'un libéralisme bien appliqué.

Par contre, les flottements de la révolution libérale russe ne sont pas aussi prononcés qu'en Chine ou que dans les mondes arabe et turcophone, par exemple, sans parler des scléroses birmanes, iraniennes, cubaines et nord-coréennes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: influance des problèmes politique sur l'economie
MessagePosté: Mer 5 Oct 2011 09:28 
Hors ligne

Inscription: Mer 1 Sep 2010 21:16
Messages: 2
Citation:
1. D'après la théorie libérale, le manque de liberté d'entreprise (au sens le plus large du terme) et de libre-échange (échange éclairé et librement consenti) est contraire à l'intérêt général et limite très sensiblement les possibilités d'enrichissement matériel, intellectuel et moral du pays.


Par théorie libérale (pardonnez au profane que je suis :oops: ), connaitreriez-vous les textes, ouvrages ou auteurs qui ont décrit ce point?

Merci beaucoup!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: influance des problèmes politique sur l'economie
MessagePosté: Mer 5 Oct 2011 10:17 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1207
Localisation: France
Derfla2 a écrit:
Par théorie libérale (pardonnez au profane que je suis :oops: ), connaitreriez-vous les textes, ouvrages ou auteurs qui ont décrit ce point?

Je m'en rapporte à ce qu'en présente Philippe Simonnot dans ses 39 leçons d'économie contemporaine. Il y cite plusieurs extraits, auteurs (notamment Bernard de Mandeville, Adam Smith et Halévy) et ouvrages.(les quatre premiers chapitres).

Les quatre premiers chapitres résument ainsi l'élaboration de la théorie libérale :

1. Le constat que la valeur de toute chose est souverainement et arbitrairement déterminée par l'utilité qu'on lui attribue, chacun attribuant une utilité variable selon les circonstances (mœurs, idéologie, addiction, besoins vitaux ou superflus...).

2. Le constat que si chacun peut échanger librement quelque chose (bien ou service) contre autre chose, il ne pratiquera d'échange que s'il y gagne (quelque soit le plan du gain, matériel, intellectuel, spirituel, moral, social...).

3. Le constat que comme il en est de même pour l'autre échangiste, les deux échangistes s'enrichissent empiriquement de l'échange. En conséquence, tout ce qui freine ce libre-échange freine l'enrichissement des libres-échangistes (quel qu’en soit le plan).

4. Le constat humaniste utilitariste qu'en permettant le libre-échange, les égoïsmes individuels assurent les intérêts bien compris des particuliers et qu'il s'en dégage un mieux-être général, si choquantes que puissent être certaines valeurs/utilités, et que l’État doit à la fois arbitrer les différends et garantir le libre-échange.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: influance des problèmes politique sur l'economie
MessagePosté: Mer 5 Oct 2011 10:33 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1207
Localisation: France
Et navré pour les erreurs grammaticales : passé 15 minutes, toute correction devient impossible.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: influance des problèmes politique sur l'economie
MessagePosté: Dim 12 Fév 2012 17:09 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juil 2007 16:02
Messages: 1238
Localisation: Montrouge
L'économique et le politique réagissent plus ou moins l'un sur l'autre selon le régime qui définit les normes d'un pays.
En régime libéral, le politique réduit ses interventions vers le moins d' Etat et l'économique a une liberté maximisée. Il en résulte des avantages pour le développement économique, l'adaptation aux réalités du marché étant la plus rapide et la grande possibles.
Les inconvénients du libéralisme sont connus pour les personnes qui n'entrent pas dans le jeu ou en sont exclues, l'inégalité des conditions, les services collectifs ...
Dans un système plus ou moins dirigiste ou interventionniste avec des objectifs politiques imposés aux acteurs économiques, on a plus d'égalité mais aussi plus de charges pour les entreprises donc moins d'efficacité économique.
La France possède depuis un siècle un régime interventionniste protecteur des personnes dans un système économique libéral pour l'essentiel. Jusqu'ici ce mélange était réputé comme cumulant les avantages des deux, dans un système national protégé.
Avec l'europe puis la mondialisation, ce mélange semble éprouver des difficultés à cause des charges, l'opinion tient à ses droits acquis.
Les français en majorité tiennent fondamentalement à un controle politique de l'économie et à ce que soit assuré un minimum social, bien que la concurrence soit devenue mondiale.
Les années à venir seront consacrées à un ajustement des deux variables en cherchant un positionnement du pays et de son économie qui ne peut être qu'intermédiaire en régime démocratique. La solution nécessitera un consensus et des changements importants.
Le politique devra conduire le changement sans pouvoir tourner le dos au protectionnisme social. La France fonctionne ainsi.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: influance des problèmes politique sur l'economie
MessagePosté: Jeu 16 Fév 2012 15:14 
Hors ligne

Inscription: Mar 1 Nov 2011 19:37
Messages: 137
Derfla2 a écrit:
bonjour,
je me pose depuis longtemps une question sur l'économie russe:
A quel point les problèmes politiques (mafia, manque de démocratie "occidentale", problèmes au frontières ect...) influent sur l'évolution de l'économie du pays?
ne font t-ils que "passer en parallèle" (plutot improbable) ou influent-ils activement sur son fonctionnement?
Si c'est le cas, cette situation existait-elle avant l'éclatement de l'URSS ou est-ce une situation typiquement russe?

J'espère ne pas avoir été trop vague, et je vous remercie d'avance pour vos réponses.


A mon sens seul un Russe pourrait donner la proportion qu'occupe dans la vie quotidienne la corruption non étatique et le niveau de gène. A partir de cela on pourrait regarder comment cela impacte la vie économique. L'analogie avec le Maghreb pourrait se faire aussi. La micro-corruption, c'est à dire locale parait être un indicateur d'impossibilité de croissance économique (dans une vision occidentale, quoi que universaliste).
Personnellement je place la mafia comme un organe qui ne veut s'occuper en rien de la gestion du système à contrario d'un état ni de se comparer à une puissance extérieure culturellement. La mafia est un système dans une époque "capitaliste" proche d'un état anarchique et féodal. La mafia rend une justice sur la base de ses valeurs, et ses valeurs sont pour elles sacrées et intangibles. Elle se construit par la distinction entre ceux de dedans et ceux de dehors.

D'un point de vue plus théorique
Si on se base sur la révolution française avec un prisme socialisant, on peut répondre que tout dépend de l'envie de la classe dominante.
Si pour cette classe être riche et le présenter à la face du monde est plus important que de soumettre son peuple par la force, alors il y a une attitude favorable à l'ouverture et donc aussi au libre échange.
Si la Russie accentue sa xénophobie il y a une tendance défavorable à l'économie, à l'échange à la production manufacturière.

En regardant l'histoire de la mafia sicilienne qui s'est construite mollement comme système de pouvoir concurrent à celui de l'état centralisateur "moderne", sur des valeurs différentes (non libérales)... on pourrait penser que l'existence d'une mafia russe renvoie à l'existence d'un groupe politique concurrent.
Et cela ne va pas dans le sens d'un développement ou d'un changement des conditions de la majorité.
Mais cela doit être limité par des faits culturels propres à la Russie, comme par exemple une répartition des taches (une alliance) entre la noblesse dictatoriale des villes et les cosaques démocrates des périphéries. L'esprit russe a semble t'il toujours fonctionné sur cette dynamique car son défi est celui d'un colonisateur face à un espace immense peu favorable à la vie Humaine.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com