Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Lun 11 Déc 2017 09:25

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 20 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Dim 21 Nov 2010 19:38 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 21 Nov 2010 18:47
Messages: 6
Avant toute chose, j'aimerais parler de ce pays très méconnu qu'est la Corée du Nord. Il y aurait énormément de choses à dire, mais je vais tâcher d'aller à l'essentiel.

Pour commencer, la Corée du Nord est la dernière dictature communiste du monde, et ce pays fait peur au monde entier à cause de la puissance de son armée, de son arme nucléaire, mais surout à cause de la folie de son chef suprême Kim Jong-Il.

La paranoïa de ce cher leader le pousse à mener une politique d'isolationnisme, et son pays est à ce jour le plus fermé du monde. Il est très difficile d'y entrer, et encore plus d'en sortir. Le peuple nord-coréen est, chaque jour, instrumentalisé par une propagande monstrueuse servant à ce que Kim Jong-Il fasse l'objet d'un culte de la personnalité plus qu'outrancier. La liberté d'expression n'existe pas dans ce pays. Il n'y a qu'un seul parti, la presse n'existe pas, et en raison de l'autharcie la plus totale dans laquelle ce pays est plongé, les habitants ignorent tout de ce qui se passe ailleurs dans le monde. Tout du moins, ils ne savent que ce que le gouvernement veut bien leur faire croire. Dans ce pays, tout est surveillé, contrôlé, et le moindre acte de non-fidélité au régime est passible d'un envoi dans les goulags, ou dans le pire des cas, d'exécution publique. Dans de telles conditions, il est tout de suite plus facile d'entretenir un tel culte de la personnalité. Mais il n'est pas rare que des gens cherchent à fuire la CdN pour gagner la Corée du Sud, au péril de leurs vies ...

Le peuple vit donc dans l'absence la plus totale de liberté, mais aussi dans l'ignorance. De plus, depuis la chute de l'U.R.S.S, la Corée du Nord a perdu son plus grand pourvoyeur de fond. Du coup, nous sommes aujourd'hui à des années lumières de l'époque où le pays vivait encore le rêve socialiste. La pauvreté est partout, et la famine frappe régulièrement le pays. La politique agricole totalement dépassée en est une des raisons, mais au pays du socialisme, on préfère faire croire au peuple que la seule cause de tout ça, ce sont les américains. Ces derniers sont diabolisés dans des proportions incroyables par le peuple nord-coréen, et le pays entier vit dans l'attente qu'une guerre éclate enfin, histoire que le monde soit enfin débarassé de ce qu'ils appellent l'impérialisme américain.

Il faut dire que l'armée nord-coréenne a de quoi impressionner : son nombre de soldats dépasse le million alors que le pays n'est peuplé que de 23 millions d'habitants, et surtout, elle dispose de l'arme nucléaire. 25% des fonds du pays sont consacrés à l'armée, pendant que les habitants vivent dans une grande pauvreté, et que son système sanitaire est le plus désastreux du monde. Il faut savoir que le gouvernement nord-coréen consacre moins d'un euro par personne et par an, à la santé. Les opérations sans anesthésie, et au moyen d'instruments rouillés, ne sont pas rares.

Bref, ce pays fait peur de par la folie de ses dirigeants, mais il suscite également la compassion lorsqu'on pense au peu de liberté dont jouissent ses habitants, ainsi qu'à la misère dans laquelle ils vivent.

Du coup, à l'instar de beaucoup de monde, je me demande vraiment quand ce régime tombera enfin. Il y a un mois de ça, le fils de Kim Jong-Il (son successeur, donc) a été présenté au peuple. A ce qu'il paraît, il serait désireux de nouer davantage de contacts avec le monde extérieur, mais on est en droit d'être un peu sceptiques.

La réunification des deux corées est également en pourparlers, mais à ce que je sais, le sud ne l'acceptera qu'à condition que le nord s'industrialise jusqu'à rattrapper le sud, pendant que le nord, lui, n'acceptera pas de se faire "absorber" comme l'a plus ou moins été la RDA.

Du coup, quelles perspectives d'avenir voyez-vous pour faire tomber ce régime dictatorial ? Pensez-vous le dialogue possible avec ses dirigeants ?

Je sais bien que ce que ce que je demande est assez complexe, mais j'ai déjà entendu dans un reportage dont j'ai malheureusement oublié le nom, que le régime tomberait forcément, que ce n'était qu'une question de temps. Seulement, ils n'en ont pas expliqué les raisons ...

PS : Si je dis un seul truc faux, merci de m'en faire part ;)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Lun 22 Nov 2010 00:18 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Nov 2006 18:43
Messages: 398
Localisation: Lorrain en exil à Paris
Avenir "à la chinoise" d'ici une vingtaine d'années, très progressivement.

_________________
"Vendre la merde, oui, mais sans dire un gros mot
Tout le monde est gentil, tout le monde il est beau."
Jean Yanne


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Lun 22 Nov 2010 15:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 21 Nov 2010 18:47
Messages: 6
Alfred Teckel a écrit:
Avenir "à la chinoise" d'ici une vingtaine d'années, très progressivement.

Au niveau de la croissance économique ? Si oui, comment cela serait-ce possible ?
Je dis ça car avec le peu de choses que je sais, cela me semblerait difficile ... Le pays n'a ni les ressources naturelles adéquates, ni un réservoir suffisant, au niveau de la population (en tout cas rien à voir avec la Chine de ce côté là). Actuellement, le tiers de la population nord-coréenne survit uniquement grâce à l'aide humanitaire, le pays ne peut plus se suffire à lui même.

Donc à priori, le salut de ce peuple ne pourrait venir que de l'extérieur, mais pour une nation aussi fermée aux relations internationales, ce ne n'est pas chose aisée. Vous pensez donc que progressivement, le pays va finir par s'ouvrir à l'extérieur ?

Car on sait que si le régime consent à renoncer à son programme nucléaire, les Etats-Unis leur offriront une aide importante (un peu comme ils le font avec le voisin sud-coréen) ...

Mais pour l'instant, je vois le gouvernement nord-coréen bien trop paranoïaque pour entamer de véritables négociations avec le "diable américain" ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Lun 22 Nov 2010 15:49 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Nov 2006 18:43
Messages: 398
Localisation: Lorrain en exil à Paris
J'étais un peu fatigué hier. Je développe rapidement aujourd'hui, quelques points de réflexion:

- La Corée du Nord est un pays "dangereux" au régime ubuesque. Le régime ne veut pas tomber, pour ce faire, il doit "évoluer", dans la mesure du possible et cette évolution ne se fera pas rapidement ni d'elle-même. Mais... les pays occidentaux mettent le pays sous pression et surtout, l'avenir pour eux viendra de la Chine: récemment, le Cher Leader et son fiston sont allés deux fois en Chine, ont rencontré les plus hautes autorités du pays. C'est une façon, pour la Chine, d'adouber le dauphin et de l'encourager à suivre une évolution à la chinoise: développement économique, ouverture au monde, mais régime autoritaire. L'exemple cubain récent (avec toute les proportions à garder entre la péninsule coréenne et les Caraïbes).
- La Corée du Nord est déjà, aussi curieux que cela paraisse, un pays qui sert d'atelier à certains pays occidentaux, en particulier dans le domaine du cinéma: un bon nombre de dessins-animés américains et japonais sont dessinés en Corée du Nord, où la main d'oeuvre est encore moins chère qu'en Chine et surtout, aux dires des rares entrepreneurs qui s'y risquent, plus disciplinée!
- Une preuve très importante que tout mouvement en Corée du Nord ne peut passer que par la Chine: savez-vous combien de touristes occidentaux visitent le pays chaque année? Et combien de Chinois, sous pression de Pékin? Je ne connais pas les données exactes, mais tout ce que j'en ai lu me donne un rapport d'environ 1000 occidentaux pour 20 ou 30 000 Chinois (chiffres que je suis prêt à revoir et à affiner si quelqu'un à des données plus précises, je donne tout ça à la louche).
- La grande inconnue est surtout la personnalité de Kim 3... On sait à peine les détails de la biographie de ce gros poupon joufflu, mais je pense qu'il sera celui qui entrouvira son pays à l'extérieur, sans doute pas pour modifier le régime, mais bien au contraire pour en permettre la survie.

_________________
"Vendre la merde, oui, mais sans dire un gros mot
Tout le monde est gentil, tout le monde il est beau."
Jean Yanne


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Mar 23 Nov 2010 03:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 21 Nov 2010 18:47
Messages: 6
Merci pour votre post. Je vais désormais répondre point par point, car j'aurais encore besoin de quelques éclaircissements sur ce sujet qui me tient plus ou moins à coeur et sur lequel il est assez difficile de se documenter.

Alfred Teckel a écrit:
- La Corée du Nord est un pays "dangereux" au régime ubuesque. Le régime ne veut pas tomber, pour ce faire, il doit "évoluer", dans la mesure du possible et cette évolution ne se fera pas rapidement ni d'elle-même. Mais... les pays occidentaux mettent le pays sous pression et surtout, l'avenir pour eux viendra de la Chine: récemment, le Cher Leader et son fiston sont allés deux fois en Chine, ont rencontré les plus hautes autorités du pays. C'est une façon, pour la Chine, d'adouber le dauphin et de l'encourager à suivre une évolution à la chinoise: développement économique, ouverture au monde, mais régime autoritaire. L'exemple cubain récent (avec toute les proportions à garder entre la péninsule coréenne et les Caraïbes).

Lorsque vous évoquez "l'ouverture sur le monde", je me pose une question :
Est-il recevable de penser que cette ouverture puisse s'étendre au peuple nord-coréen, et pas seulement à son gouvernement ?
Car oui, je me plais à croire que le peuple pourrait, à plus ou moins long terme, jouir de plus de libertés. Du coup, j'entretiens l'espoir que ce peuple puisse profiter de l'ouverture du pays autrement que par l'augmentation de ses richesses. Cela dit, si tel était le cas, j'y vois un inconvénient de taille pour un régime dont l'objectif principal est de perdurer dans le temps ... Car en effet, si le peuple finit par avoir la possibilité de cotoyer des populations étrangères, il me semble inévitable que le gouvernement perde de son influence. On sait que pour avoir la main mise sur un homme, l'isoler est un bon moyen. Or là, si les nords-coréens ont des possibilités de contact avec l'extérieur, il y a de fortes chances pour que ceux-ci découvrent enfin la supercherie, et que les Kim cessent enfin de faire l'objet d'un tel culte de la personnalité. J'imagine que ça, les Kim ne l'accepteraient pas ...

Alfred Teckel a écrit:
- La Corée du Nord est déjà, aussi curieux que cela paraisse, un pays qui sert d'atelier à certains pays occidentaux, en particulier dans le domaine du cinéma: un bon nombre de dessins-animés américains et japonais sont dessinés en Corée du Nord, où la main d'oeuvre est encore moins chère qu'en Chine et surtout, aux dires des rares entrepreneurs qui s'y risquent, plus disciplinée!

Effectivement, cela me surprend beaucoup. Les mangas, dont je suis une grande consommatrice, sont donc dessinés en Corée du Nord, pour certains d'entre eux ? C'est assez incroyable. Mais j'imagine que tous ces animés doivent préalablement faire un tour par la case "gouvernement" afin d'y être filtrés, de peur que certains contenus aient pour effet de désendoctriner la population (mais cela revient plus ou moins au problème que je soulève dans mon paragrahe du dessus). Devant une telle parano, on est en droit de s'attendre à tout. En tout cas, oui, je me doute que la main d'oeuvre doit y être moins coûteuse qu'en Chine, d'autant que les chinois commencent, lentement mais sûrement, à se lasser d'être payés au lance-pierres. Mais c'est une autre histoire :mrgreen:

Alfred Teckel a écrit:
- Une preuve très importante que tout mouvement en Corée du Nord ne peut passer que par la Chine: savez-vous combien de touristes occidentaux visitent le pays chaque année? Et combien de Chinois, sous pression de Pékin? Je ne connais pas les données exactes, mais tout ce que j'en ai lu me donne un rapport d'environ 1000 occidentaux pour 20 ou 30 000 Chinois (chiffres que je suis prêt à revoir et à affiner si quelqu'un à des données plus précises, je donne tout ça à la louche).

Pourquoi le gouvernement chinois exerce t-il des pressions sur son peuple dans le but que celui-ci aille visiter massivement la Corée du Nord ? La Chine en tire t-elle du profit, ou bien est-ce par pûre "amitié" envers le pays du socialisme ? Je sais bien que la Chine est la nation avec laquelle la Corée du Nord entretient les relations les plus amicales et de loin, mais tout de même ...

Sinon, j'aurais une question concernant les Etats-Unis, puisque nous ne les avons pas encore véritablement évoqués, contrairement à la Chine :
Croyez-vous en une possible amélioration des relations entre les USA et la CdN ? Sachant que si tel était le cas, les américains joueraient certainement un rôle prépondérant dans le développelement de la Corée du Nord.

Alfred Teckel a écrit:
- La grande inconnue est surtout la personnalité de Kim 3... On sait à peine les détails de la biographie de ce gros poupon joufflu, mais je pense qu'il sera celui qui entrouvira son pays à l'extérieur, sans doute pas pour modifier le régime, mais bien au contraire pour en permettre la survie.

Je suppose qu'il a été élevé à bonne école ... Et quand bien même il serait moins fou et parano que son père, je pense effectivement pas qu'il prendra des décisions qui risqueraient d'écorner le culte de la personnalité dont lui et sa famille font l'objet ...

Et j'aimerais terminer par une dernière question, bien que la réponse me semble pour le coup, assez évidente :
La réunification vous semble t-elle possible à plus ou moins long terme ?
C'est en tout cas le souhait du peuple sud-coréen (un peu moins celui du peuple nord-coréen je suppose), mais actuellement on bute sur le retard économique qu'accuse la Corée du Nord sur son voisin, ainsi que sur le régime bien trop autoritaire auquel le pays est soumis, bien évidemment ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Mar 23 Nov 2010 09:11 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Nov 2006 18:43
Messages: 398
Localisation: Lorrain en exil à Paris
Hotaru a écrit:

Est-il recevable de penser que cette ouverture puisse s'étendre au peuple nord-coréen, et pas seulement à son gouvernement ?
Car oui, je me plais à croire que le peuple pourrait, à plus ou moins long terme, jouir de plus de libertés. Du coup, j'entretiens l'espoir que ce peuple puisse profiter de l'ouverture du pays autrement que par l'augmentation de ses richesses. Cela dit, si tel était le cas, j'y vois un inconvénient de taille pour un régime dont l'objectif principal est de perdurer dans le temps ... Car en effet, si le peuple finit par avoir la possibilité de cotoyer des populations étrangères, il me semble inévitable que le gouvernement perde de son influence. On sait que pour avoir la main mise sur un homme, l'isoler est un bon moyen. Or là, si les nords-coréens ont des possibilités de contact avec l'extérieur, il y a de fortes chances pour que ceux-ci découvrent enfin la supercherie, et que les Kim cessent enfin de faire l'objet d'un tel culte de la personnalité. J'imagine que ça, les Kim ne l'accepteraient pas ...


Vous touchez du doigt le paradoxe nord-coréen.

Citation:
Effectivement, cela me surprend beaucoup. Les mangas, dont je suis une grande consommatrice, sont donc dessinés en Corée du Nord, pour certains d'entre eux ? C'est assez incroyable.


Oui, et un bon nombre de séries européennes ou américaines.

Citation:
Mais j'imagine que tous ces animés doivent préalablement faire un tour par la case "gouvernement" afin d'y être filtrés, de peur que certains contenus aient pour effet de désendoctriner la population


Pas à ma connaissance. On leur demande un travail, il le font. Je ne crois pas qu'ils aient droit de regard sur le contenu, que de toute façon ils ne comprennent pas.


Citation:
Pourquoi le gouvernement chinois exerce t-il des pressions sur son peuple dans le but que celui-ci aille visiter massivement la Corée du Nord ? La Chine en tire t-elle du profit, ou bien est-ce par pûre "amitié" envers le pays du socialisme ? Je sais bien que la Chine est la nation avec laquelle la Corée du Nord entretient les relations les plus amicales et de loin, mais tout de même ...


Nous nous sommes mal compris: la Chine fait pression sur la COrée pour qu'elle laisse largement entrer ses touristes chez elle, pas sur les Chinois pour qu'ils y aillent. Mais pour les Chinois, la Corée du Nord joue un rôle très important: elle prouve, par son régime dingue, à quel point la Chine a eu raison de s'engager sur une voie différente. Comme nous autres, les Chinois vont en Corée du Nord admirer un reliquaire moribond du stalinisme et se féliciter eux de leur ouverture au monde. (Avoir un "pire que soi" à ses portes est toujours bon pour un peuple privé de libertés. Quand on interroge les Iraniens sur leur politique à l'égard des femmes par exemple, on se voit souvent répondre: "Mais non, on n'est pas aussi extrème, c'est pas l'Afghanistan ici").


Citation:
Sinon, j'aurais une question concernant les Etats-Unis, puisque nous ne les avons pas encore véritablement évoqués, contrairement à la Chine :
Croyez-vous en une possible amélioration des relations entre les USA et la CdN ? Sachant que si tel était le cas, les américains joueraient certainement un rôle prépondérant dans le développelement de la Corée du Nord.


Je n'y crois pas.


Citation:

La réunification vous semble t-elle possible à plus ou moins long terme ?
C'est en tout cas le souhait du peuple sud-coréen (un peu moins celui du peuple nord-coréen je suppose), mais actuellement on bute sur le retard économique qu'accuse la Corée du Nord sur son voisin, ainsi que sur le régime bien trop autoritaire auquel le pays est soumis, bien évidemment ...


Réunification? Oui, probablement dans un siècle... C'est le souhait des deux Corées, qui ont chacune un ministère à la réunification. La différence économique est évidemment un frein, mais aussi la différence intellectuelle. Les deux Allemagnes ont été séparées pendant 40 ans et l'on a vu les difficultés de la réunification, alors que les deux pays avaient bien plus en commun que les deux Corées aujourd'hui. Une réunification est impensable à moyen terme, ou alors il faudrait un effort financier insupportable pour la Corée du Sud. Si le régime tombait, une réunification rapide serait le piège dans lequel la Corée du Sud ne devrait pas tomber sous peine de ruine et de troubles. Et dans lequel elle tomberait presque sûrement. Mais je vous l'ai dit, je ne crois pas à un "effondrement" du régime du Nord.

_________________
"Vendre la merde, oui, mais sans dire un gros mot
Tout le monde est gentil, tout le monde il est beau."
Jean Yanne


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Mar 23 Nov 2010 11:28 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 866
Localisation: Région Parisienne
En tout cas, la Corée du Nord vient de tirer 200 obus sur une île sud-coréenne, façon pour elle de dégeler les relations bilatérales.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Mar 23 Nov 2010 11:31 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Nov 2006 18:43
Messages: 398
Localisation: Lorrain en exil à Paris
Jean-Marc Labat a écrit:
En tout cas, la Corée du Nord vient de tirer 200 obus sur une île sud-coréenne, façon pour elle de dégeler les relations bilatérales.


Ouais. 1 mort, des incendies et a priori une riposte sud-coréenne. On a vraiment du mal à lire la ligne nord-coréenne, entre démonstration de force, menace sur le Sud et le Japon, dialogue, rivalités internes...

_________________
"Vendre la merde, oui, mais sans dire un gros mot
Tout le monde est gentil, tout le monde il est beau."
Jean Yanne


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Mar 23 Nov 2010 18:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 21 Nov 2010 18:47
Messages: 6
Alfred Teckel a écrit:
Vous touchez du doigt le paradoxe nord-coréen.

Et donc, en fait, tant qu'il y aura des tarés (si je puis me permettre la formule) à la tête de ce pays, le peuple ne pourra pas vraiment jouir de davantage de libertés, et son ouverture sur le monde n'est donc pas pour demain ...

Alfred Teckel a écrit:
Pas à ma connaissance. On leur demande un travail, il le font. Je ne crois pas qu'ils aient droit de regard sur le contenu, que de toute façon ils ne comprennent pas.

C'est vrai, j'avais omis ce détail important qu'est la barrière de la langue. Bien que l'élite nord-coréenne semble très calée en matière de langues étrangères (en tout cas bien plus que nous, français), il ne doit pas en être de même pour le peuple, je pense.

Alfred Teckel a écrit:
Nous nous sommes mal compris: la Chine fait pression sur la Corée pour qu'elle laisse largement entrer ses touristes chez elle, pas sur les Chinois pour qu'ils y aillent. Mais pour les Chinois, la Corée du Nord joue un rôle très important: elle prouve, par son régime dingue, à quel point la Chine a eu raison de s'engager sur une voie différente. Comme nous autres, les Chinois vont en Corée du Nord admirer un reliquaire moribond du stalinisme et se féliciter eux de leur ouverture au monde. (Avoir un "pire que soi" à ses portes est toujours bon pour un peuple privé de libertés. Quand on interroge les Iraniens sur leur politique à l'égard des femmes par exemple, on se voit souvent répondre: "Mais non, on n'est pas aussi extrème, c'est pas l'Afghanistan ici").

Ah pardon, il semblerait que j'aie mal compris. Il est évident que la Corée du Nord est un bon moyen pour la Chine de montrer à son peuple qu'il y a bien pire ...

Alfred Teckel a écrit:
Je n'y crois pas.

Ce qui vient de se passer aujourd'hui doit vous conforter dans votre idée, je suppose. Les USA, comme beaucoup de nations, ont fermement condamné les bombardements nord-coréens. Tout ceci risque de renforcer le sentiment de persécution qu'éprouve ce pays qui a déjà affrimé que c'est l'armée sud-coréenne qui a tiré des obus en direction du nord la première. Bon, faut savoir que l'île qui a été bombardée par le nord est juste au sud de le frontière, mais elle se situe au nord de la ligne de partage revendiquée par Pyongyang. Bref, cet incident éveille en moi la crainte d'un conflit de plus grande ampleur. Tous sont unanimes à désigner la Corée du Nord comme responsable, et Tokyô réclame même la tête de Pyongyang et de son régime. Lien ici : http://jssnews.com/2010/11/23/tokyo-japon-coree-usa-guerre/. Sans compter que Séoul a menacé le nord de lourdes représailles, dans le cas où ce genre d'incident se reprouduirait. Tout ceci me fait un peu flipper, si j'ose dire ...

Alfred Teckel a écrit:
Réunification? Oui, probablement dans un siècle... C'est le souhait des deux Corées, qui ont chacune un ministère à la réunification. La différence économique est évidemment un frein, mais aussi la différence intellectuelle. Les deux Allemagnes ont été séparées pendant 40 ans et l'on a vu les difficultés de la réunification, alors que les deux pays avaient bien plus en commun que les deux Corées aujourd'hui. Une réunification est impensable à moyen terme, ou alors il faudrait un effort financier insupportable pour la Corée du Sud. Si le régime tombait, une réunification rapide serait le piège dans lequel la Corée du Sud ne devrait pas tomber sous peine de ruine et de troubles. Et dans lequel elle tomberait presque sûrement. Mais je vous l'ai dit, je ne crois pas à un "effondrement" du régime du Nord.

Par rapport à ce que j'ai mis en gras : dans l'hypothèse d'une réunification, et donc d'une chute du régime nord-coréen, ne pourrait-on pas supposer que la Corée bénificierait d'aides conséquentes, notamment de la part d'Etats-Unis, soulagés d'avoir vu tomber la dernière dictature stalinienne ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Mar 23 Nov 2010 18:34 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 866
Localisation: Région Parisienne
Plus que les EU, c'est le Japon qui serait soulagé.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 20 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com