Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Ven 24 Nov 2017 14:59

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 20 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Mar 23 Nov 2010 18:44 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Nov 2006 18:43
Messages: 398
Localisation: Lorrain en exil à Paris
Hotaru a écrit:
Par rapport à ce que j'ai mis en gras : dans l'hypothèse d'une réunification, et donc d'une chute du régime nord-coréen, ne pourrait-on pas supposer que la Corée bénificierait d'aides conséquentes, notamment de la part d'Etats-Unis, soulagés d'avoir vu tomber la dernière dictature stalinienne ?


Non, je ne pense pas. Les Américains ont d'autres problèmes et d'autres chats à fouetter. Du moment que le régime est tombé, si réunification il y a, ça deviendrait un problème interne à la Corée. Au mieux à l'Asie du Nord-Est.

Ceci dit, je voudrais relativiser ce qui s'est passé aujourd'hui, même si c'est en effet d'une grande violence par rapport aux simples rodomontades habituelles. Il faut garder à l'esprit que, tout autant sinon plus qu'une démonstration de force internationale, les multiples provocations du Nord ont souvent une fonction assez obscure de politique interne et de guerre pour le pouvoir. Le fait que les évènements soient particulièrement durs aujourd'hui me laisse penser à un coup de semonce de Kim Jong-Il envers sa petite famille un peu remuante. Cela tendrait à prouver que c'est bien lui qui dirige et qui forme Kim 3, et personne d'autre.

Et comme d'habitude, la situation va se calmer sans vraiment se pacifier totalement, le Sud va s'asseoir sur sa fierté, le Japon va soupirer d'aise, les Etats-Unis vont se gratter la tête en espérant que la Chine saura se dépatouiller de ce mistigri.

_________________
"Vendre la merde, oui, mais sans dire un gros mot
Tout le monde est gentil, tout le monde il est beau."
Jean Yanne


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Mer 24 Nov 2010 01:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 21 Nov 2010 18:47
Messages: 6
Alfred Teckel a écrit:
Ceci dit, je voudrais relativiser ce qui s'est passé aujourd'hui, même si c'est en effet d'une grande violence par rapport aux simples rodomontades habituelles. Il faut garder à l'esprit que, tout autant sinon plus qu'une démonstration de force internationale, les multiples provocations du Nord ont souvent une fonction assez obscure de politique interne et de guerre pour le pouvoir. Le fait que les évènements soient particulièrement durs aujourd'hui me laisse penser à un coup de semonce de Kim Jong-Il envers sa petite famille un peu remuante. Cela tendrait à prouver que c'est bien lui qui dirige et qui forme Kim 3, et personne d'autre.

Et comme d'habitude, la situation va se calmer sans vraiment se pacifier totalement, le Sud va s'asseoir sur sa fierté, le Japon va soupirer d'aise, les Etats-Unis vont se gratter la tête en espérant que la Chine saura se dépatouiller de ce mistigri.

En fait, comme vous le dites, beaucoup parlent d'un choix stratégique de la part de la Corée du Nord. Et je dois avouer que cela me rassure quelque peu, moi qui envisageais déjà une 3ème Guerre Mondiale (avec un régime aussi fou, on pourrait s'attendre à tout ...).
C'est vrai qu'en cette période de passation de pouvoir, rien de mieux qu'un petit conflit pour raviver un peu plus l'esprit patriotique du peuple, et donc de renforcer le régime à nouveau. En tout cas, c'est sûrement une des raisons.

Maintenant, pensez-vous que ce bombardement puisse également être un message à l'attention des Etats-Unis, dans le but d'une reprise des négociations, ou bien l'excluez-vous toujours ? Car on sait que la Corée du Nord a pour habitude de marchander dans le but d'obtenir des aides leur permettant de subvenir aux besoins de la population.

Un chantage odieux dont le voisin sud-coréen est malheureusement la victime ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Mer 24 Nov 2010 21:50 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Nov 2006 18:43
Messages: 398
Localisation: Lorrain en exil à Paris
Hotaru a écrit:
Maintenant, pensez-vous que ce bombardement puisse également être un message à l'attention des Etats-Unis, dans le but d'une reprise des négociations, ou bien l'excluez-vous toujours ? Car on sait que la Corée du Nord a pour habitude de marchander dans le but d'obtenir des aides leur permettant de subvenir aux besoins de la population.


Pas directement en tout cas. Le message aux Etats-Unis a été adressé la veille de cette attaque, avec la révélation d'une usine de retraitement nucléaire qualifiée par le scientifique américain qui l'a visitée d'"ultramoderne".

_________________
"Vendre la merde, oui, mais sans dire un gros mot
Tout le monde est gentil, tout le monde il est beau."
Jean Yanne


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Dim 13 Mar 2011 20:21 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 27 Juin 2004 03:00
Messages: 1
Il y avait un reportage d'Enquête Exclusive sur la Corée du Nord. On peut la voir sur Youtube.

Ils avaient intervievé des "proches" du dictateur ou président (Ancien Cuisinier, garde du corps...).

On y apprend notamment que la Corée du Nord a la Bombe Atomique pour pouvoir négocier avec les USA.

Pour moi il n'y a pas de gentil, ni de méchant. Le méchant provocateur de l'axe du mal, c'est juste pour le bon peuple. Tout n'est que conflit d'interêt. Ils ont des stratégies pour imposer leur hégémonie partout dans le monde.

Et avec la Corée du Nord, ils doivent s'arracher les cheveux, car Kim Jong Il est loin d'être un idot et sait très bien que les States veulent sa mort, ou renvenverser son régime en formantant des troubles...et c'est pour cela que monsieur Kim tiend d'une main de fer sa population.

Avec 6 millions de soldats professionels et l'arme suprême, on comprend pourquoi les USA n'ont toujours pas envhi ce pays au nom de la Démocratie.

Je vais bientôt lire "Les confessions d'un assassin financier" de John Perkins ou comment les USA procèdent pour garder leur intérêts dans le monde.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Lun 19 Déc 2011 22:07 
Hors ligne

Inscription: Mer 9 Juin 2010 08:46
Messages: 148
A l'occasion du décès du Cher Leader, un article intéressant du général Jean-Vincent Brisset, directeur de recherche à l'IRIS, paru dans Le Monde.

Je ne pense pas que la mort de Kim Jong-Il ait de grandes incidences, à tout le moins dans un premier temps. Cet événement était attendu, et la succession préparée depuis plus d'un an, qui plus est de manière solide avec la nomination de Kim Jong-Un, le fils héritier, vice-président de la commission militaire centrale, général à quatre étoiles, qui s'est vu prêter allégeance par l'ensemble des officiels nord-coréens.

L'arrivée au pouvoir de Kim Jong-Un présente plusieurs changements intéressants : il est jeune (âgé de 28 ans, alors que son père n'a accédé au pouvoir qu'à plus de cinquante ans), il a un potentiel important, et est certainement plus ouvert que ne l'étaient son père et son grand-père ; il a fait des études en Suisse, dans une école privée, où il a rencontré des personnes d'origines diverses, et parle plusieurs langues étrangères, parmi lesquelles l'anglais, le français et l'allemand.

Le deuxième changement notable réside dans les rapports du nouveau chef de l'Etat avec le clan qui tient le gouvernement. L'autorité qu'avait Kim Il-Sung sur celui-ci s'est amenuisée avec Kim Jong-Il, et devrait encore décliner avec Kim Jung-Un. Ce dernier verra certainement ses premiers pas guidés par son oncle et quelques maréchaux nord-coréens issus de la première génération de dirigeants.

Quel avenir peut-on alors envisager pour la Corée du Nord dans ses relations avec ses voisins asiatiques ? On dit souvent que la Corée du Nord est un grand allié de la Chine, mais je suis personnellement très réservé là-dessus, d'autant plus que les relations entre ces deux grands pays ne sont pas aussi ouvertes qu'on le pense. La discussion est entre eux souvent très difficile.

Quant aux Coréens du Sud, ils ont longtemps rêvé d'un rapprochement avec leur voisin nordiste, mais ce rêve s'est effondré lorsqu'ils ont pris connaissance du coût de la réunification entre les deux Allemagne, d'autant que l'économie de la Corée du Sud est nettement moins solide que ne l'était celle de l'Allemagne de l'Ouest à cette époque, et que la Corée du Nord est dans un état pire encore que ne l'était l'Allemagne de l'Est. A l'heure actuelle, si des liens ont été recréés, ils restent relativement distendus, et chaque année qui passe les distend encore un peu plus. La volonté de réunification a perdu de sa vigueur, plus particulièrement encore en Corée du Sud.


Un dirigeant asiatique qui parle français, ça n'arrive pas tous les jours!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Sam 5 Jan 2013 17:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 24 Jan 2012 23:56
Messages: 94
Localisation: 中国
Hotaru a écrit:
Par rapport à ce que j'ai mis en gras : dans l'hypothèse d'une réunification, et donc d'une chute du régime nord-coréen, ne pourrait-on pas supposer que la Corée bénificierait d'aides conséquentes, notamment de la part d'Etats-Unis, soulagés d'avoir vu tomber la dernière dictature stalinienne ?
Une Corée du nord qui ne change pas est un formidable prétexte pour les Etats-Unis pour garder leurs bases au Japon et en Corée du sud et surveiller ainsi la Chine. La chute de la dictature nord-coréenne serait un drame géopolitique pour Washington.


Sinon, on se demande toujours à quoi joue la Corée du nord qui souffle le chaud et le froid en l'espace de quelques semaines. Tir de fusée mi-décembre et maintenant déclaration assez étonnante du petit-fiston qui prône la fin de l'affrontement avec son voisin du sud:
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Mer 6 Mar 2013 09:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 24 Jan 2012 23:56
Messages: 94
Localisation: 中国
Décidément, il s'en passe des choses ces derniers temps. En Corée du nord, un nouvel essai nucléaire... Le flou qui l'entoure n'est pas pour rassurer :

Le test nucléaire coréen garde encore ses secrets

Sébastien Falletti, Le Figaro, 15.02.2013

Tandis que les experts américains et sud-coréens peinent à analyser la nature de l'explosion atomique de mardi, des milliers de soldats et de civils nord-coréens ont célébré à Pyongyang la réussite de l'essai.

Pendant que Pyongyang triomphe, Séoul et Washington s'interrogent. Le régime nord-coréen a célébré jeudi avec éclat le «courage sans pareil» de son leader Kim Jong-un, après le «succès» de son troisième test nucléaire trois jours plus tôt. Une centaine de milliers de personnes étaient rassemblées sur la place Kim-Il-sung, au cœur de la capitale pour saluer cette explosion condamnée par la communauté internationale. Cet exploit est le «fruit génial de la décision extraordinaire et du culot sans pareil de notre cher et respecté Kim Jong-un», a déclaré à la tribune un haut responsable, propos aussitôt rapporté par l'agence officielle KCNA. À la veille de l'anniversaire du défunt leader Kim Jong-il, le 16 février, considéré comme le «père» du programme atomique nord-coréen, le régime affirme avoir une «puissance militaire capable de concevoir n'importe quelle frappe».

À Séoul, les autorités militaires restent sur le qui-vive, craignant une nouvelle provocation du Nord d'ici à l'intronisation de la nouvelle présidente sud-coréenne Park Geun-hye, le 25 février. Un surcroît d'activité a été récemment détecté sur les images satellites du site de lancement de fusée de Musudan-ri, au nord-est de la péninsule, affirme aujourd'hui un portail spécialisé américain 38 North . Des informations qui nourrissent la crainte d'une réplique à l'essai de mardi, alors que le régime a promis au début du mois de conduire des actions spécifiques contre le Sud, en parallèle du test atomique annoncé le 24 janvier.

«Des zones d'ombre qui peuvent permettre de bluffer»

Pendant ce temps, les experts américains et sud-coréens peinent à analyser la nature de l'explosion atomique de mardi. Quatre jours après, ils cherchent toujours à détecter la présence de xénon, un gaz radioactif qui pourrait livrer des secrets cruciaux sur l'avancement du programme atomique de Kim Jong-un. Séoul n'a pour l'heure relevé aucune trace de radiations dans les échantillons récoltés dans l'atmosphère par ces hélicoptères, au grand dam des stratèges. «Aucun isotope radioactif n'a été détecté dans les 8 échantillons examinés», a précisé jeudi, la Commission pour la sécurité et sûreté nucléaire sud-coréenne. En parallèle, le Pentagone relève ses propres données grâce à son avion «renifleur» WC 135 Phoenix Constant, positionné pour l'occasion sur une base américaine à Okinawa.

«Évaluer un test souterrain est extrêmement délicat, et il subsiste généralement des zones d'ombre ce qui peut permettre de bluffer l'adversaire», juge une source militaire occidentale. La sortie du tunnel du site de Punggye-ri, où l'essai souterrain a eu lieu demeure intacte, selon les images satellites. Un détail qui indique que le souffle de l'explosion a eu lieu très en profondeur, avec une étanchéité renforcée par dix portes permettant d'empêcher le gaz de se répandre dans l'atmosphère, chargé de secrets d'État.

La découverte de xénon permettrait de déterminer, en fonction du type d'isotopes contenu dans le gaz, si le troisième essai atomique nord-coréen de mardi a été conduit à base de plutonium comme lors des tests précédents de 2006 et 2009 ou bien d'uranium hautement enrichi. Une distinction capitale pour les stratèges américains qui pourrait influencer la réponse diplomatique de Washington. Le second scénario sonnerait l'alarme car il signifierait que Pyongyang maîtrise le processus d'enrichissement d'uranium comme il l'avait laissé entrevoir en novembre 2010 à un savant américain, Siegfried Hecker. La maîtrise de cette technologie permettrait au régime de produire du combustible à volonté, grâce à ses réserves d'uranium, dans des usines beaucoup plus faciles à camoufler qu'un réacteur atomique. Elle augmenterait nettement le risque proliférant en offrant à Pyongyang la possibilité de vendre discrètement du combustible à des États ou des groupes terroristes.

Un défi technologique majeur

Les experts américains tentent également de vérifier si l'essai a été conduit avec une bombe «miniature» comme l'a proclamé triomphalement le régime. Cela signifierait que Pyongyang a fait des progrès majeurs en vue de miniaturiser une charge nucléaire, étape indispensable afin de la monter sur un missile pour se doter d'une arme de dissuasion crédible. Un défi technologique majeur que les puissances atomiques comme la Russie ou la France ont mis de longues années à relever et que les ingénieurs du Nord n'ont pas encore maîtrisé, jugent la plupart des experts occidentaux.

En fonction des analyses des experts, John Kerry, le nouveau secrétaire d'État américain, a promis une «réponse appropriée» à la dernière provocation du Nord, en coopération étroite avec ses alliés, Tokyo et Séoul. Une percée technologique majeure du Nord pourrait déclencher à Washington «une nouvelle réflexion en matière d'endiguement», juge Daniel Pinkston, de l'International Crisis Group. À moins que les secrets du troisième test des Kim ne restent enfermés dans les entrailles du site de Punggye-ri, laissant experts et diplomates dans un brouillard stratégique habilement entretenu par le régime.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Mer 6 Mar 2013 09:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 24 Jan 2012 23:56
Messages: 94
Localisation: 中国
Pour ceux qui lisent l'anglais, je signale cet excellent site pour tout ce qui concerne la Corée du nord et la guerre froide dans la péninsule coréenne :
http://38north.org/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Sam 6 Avr 2013 12:24 
Hors ligne

Inscription: Sam 21 Jan 2012 20:05
Messages: 28
N'avez-vous pas l'impression que cette surenchère peut aussi être une façon de renégocier avec les Etats-Unis ?
Comment dire...=> Je ne crois pas les dirigeants nord-coréens assez fous ou stupides pour se lancer dans une guerre qui provoquerait l'anéantissement de la Corée du Nord. N'essayent-ils pas d'amadouer leur peuple en lui faisant croire que leur pays était prêt à tout... tout en cherchant une issue pour sortir le pays de l'isolationnisme et en poussant aussi les Etats-Unis à la négociation ?
La stratégie est dangereuse mais elle permettrait aux dirigeants nord-coréens de rester au pouvoir (en continuant d'écraser la population). Si la stratégie actuelle isole encore plus le pays diplomatiquement à court terme, les dirigeants nord-coréens savent qu'ils ne pourront pas éternellement garder un pays renfermer sur lui-même : cette crise n'a-t-elle pas d'autre but que de permettre au pays de s'ouvrir dans les deux prochaines décennies ?
Montrez aux Etats-Unis qu'ils sont prêts à aller jusqu'au bout, n'est-ce pas aussi un moyen de pousser les Etats-Unis à relancer des négociations ?

J'ai bien conscience que je frôle ou que je suis dans un scénario de type science fiction mais bon, mon idée de base est que les dirigeants nord-coréens ne sont pas aussi stupides que notre propre "propagande" voudrait bien le laisser croire...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quel avenir pour la Corée du Nord ?
MessagePosté: Dim 7 Avr 2013 08:32 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
Herodoute a écrit:
mon idée de base est que les dirigeants nord-coréens ne sont pas aussi stupides que notre propre "propagande" voudrait bien le laisser croire...

A la base, ils sont quand même "dirigeants nord-coréens", parmi les plus mal lotis des dirigeants de la planète et même si beaucoup sont trop enfermés pour s'en rendre compte, ce qui permet la pérennité du système. C'est un signe. Si "roi des Belges" prend un sens second, c'est bien chez eux.

N'importe quel autre Etat rendrait leur pays plus performant.

Cela dit, un autre Etat n'accepterait pas forcément ces dirigeants-là, et des dirigeants inaptes peuvent s'enorgueillir de contraindre un pays à les supporter, comme en Birmanie ou en Algérie.

Être inapte et néanmoins établi nécessite certaines compétences, en dehors d'être "enfant de".

D'ailleurs, la crise actuelle ressemble à un test de compétences de Jong-un, "fils de" Jong-il. Soit il bourrine pour éliminer des rivaux pour "trahison" en cas de recul face aux pro-Occidentaux, soit il est éconduit pour être supprimé en cas de défaillance. Ca sent la purge à plein nez mais est-ce prémédité ou non, et par qui ?

Du bonheur d'être dirigeant nord-coréen.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 20 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com