Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Lun 14 Oct 2019 07:04

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 158 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: L'UE à la croisée des chemins
MessagePosté: Sam 7 Juil 2018 22:03 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1185
la question des migrants est en voie de réglement - via des négociations discrètes avec la Libye qui vat s'engager à garder chez elle les subsahariens qui arrivent dans ce pays ...

la question budgétaire est plus sérieuse mais aussi en voie de règlement : il faut boucher le trou laissé par le dpart du Royaume Uni (10 Mds € par an au bas mot). Mais là aussi une solution est possible : faire des économies sur le dos des Etats qui ont dérivé vers la droite (Pologne ou Hongrie) qui sont des gros bénéficiaires des fonds structurels.

la question militaire est en voie de réglement dans le cadre d'un accord en petit comité mais avec le Royaume Uni

la seule véritable incertitude repose sur le difficulté qu'auront des gouvernements appuyés sur des coalitions fragiles (Allemagne, Italie, Espagne) à valider des évolutions structurelles substantielles ...

Nous verrons bien ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'UE à la croisée des chemins
MessagePosté: Ven 28 Déc 2018 20:08 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1185
L'UE connaît en ce moment quelques évolutions qui passent inaperçues et sont délicates à interpréter.

En vrac :

- le PE demande la démission du SG de la Commission (Martin Selmayer, homme de confiance ou âme damnée de JC Juncker comme on voudra) - c'est un élément de nature à exprimer la volonté des parlementaires d'exercer un réel contrôle sur la commission
- la France a obtenu u ndurcissement du régime du travail des poids lourds rétablissant un (relatif équilibre) de la concurrence : il s'agit d'un succès pour E Macron
- la création d'un budget de la zone EURO est actée ... mais avec un volume dérisoire...la France a obtenu un esatisfaction de façade. On peut en déduire que malgré le BREXIT, le fédéralisme ne progresse guère et/ou que la France ne peut imposer sa volonté aux Etats rigoureux .

Il est clair que la situation intérieure française (fort chômage et agitation sociale) ne nous place aucunement en position de force face à une Allemagne, certes affaiblie par la fragilité de sa coalition parlementaire, mais forte de son plein-emploi et appuyée par les Pays Bas tandis que ni l'Espagne ni l'Italie ne sont aucunement en mesure d'imposer leur voix à Bruxelles.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'UE à la croisée des chemins
MessagePosté: Dim 17 Fév 2019 09:07 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1185
Je rentre d un voyage d'"études" à Bruxelles. J ai pu ainsi m'entretenir avec plusieurs responsables de la Commission et de la RP.

Ils étaient tous très choqués par le BREXIT. Leur mécontentement vient du fait que le peuple britannique fait un choix doublement scandaleux en donnant la priorité à l'indépendance nationale sur la construction européenne et à son identité propre plutôt qu'a adhésion aux valeurs européennes.
Ils étaient tous insensibles à l'idée que le royaume-uni aurait peut être plus de points communs avec le Canada ou les États Unis qu'avec l'Italie ou la Pologne. Quant au référendum, on m'a même dit qu'il avait été truqué par la Russie (le complotisme est partout...) et donc sans valeur ...
En tout cas ils étaient tous convaincus que le BREXIT devait être le plus sévère possible non pas d'ailleurs pour punir les britanniques mais surtout pour éviter une contagion...

Autre chose : mes interlocuteurs non allemands étaient tous très inquiets d l'influence croissante de l'Allemagne au sein des institutions. Pas seulement en raison du tropisme germanophile de Juncker et de son SG, Salmayer, mais surtout en raison du nombre d'allemands occupants des postes clefs à la tête des cabinets et des directions générales.
Le BREXIT allait mécaniquement renforcer le poids de Berlin au sein du Conseil (qui n'est pas le seul organe décisionnel mais encore le principal ...).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'UE à la croisée des chemins
MessagePosté: Dim 17 Fév 2019 17:47 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 531
Aigle a écrit:
Ils étaient tous très choqués par le BREXIT. Leur mécontentement vient du fait que le peuple britannique fait un choix doublement scandaleux en donnant la priorité à l'indépendance nationale sur la construction européenne et à son identité propre plutôt qu'a adhésion aux valeurs européennes.
Ils étaient tous insensibles à l'idée que le royaume-uni aurait peut être plus de points communs avec le Canada ou les États Unis qu'avec l'Italie ou la Pologne.

Amusant ! On dirait d'un vulgaire gouvernement français découvrant au détour d'une augmentation "écologique" du prix des carburants qu'il existe une France qui galère et qui ne suit plus. Ces peuples sont décidément insupportables, qui se mêlent de faire entrer leur réalité dans des constructions intellectuelles parfaites ! (Entendons nous bien : je ne porte pas de jugement de valeur sur les choix anglais ou la colère des Gilets Jaunes. Ce qui me fait sourire est la surprise et le désarroi des "élites" confrontées à l'intrusion de l'opinion populaire dans une mécanique qu'ils estimaient parfaite.)

Et puis soyons honnêtes : que construit encore la "construction européenne" ? il n'y a plus réellement de dynamique européenne.

(Pour ma part, je ne décolère pas de la participation des Pays-Bas, de l'Angleterre et de l'Italie au projet du F-35 américain - Ces 3 pays ont pourtant été partie prenante de l'Eurofighter Typhoon. L'Allemagne, en principe, se réserve pour développer avec la France le successeur du Rafale. Il n'y aura donc que deux pays pour permettre l'existence d'un avion de combat moderne, dans le monde occidental, qui ne soit pas américain. L'Europe, 27 pays et 400 millions d'habitants, est infoutue de fabriquer son propre avion de combat, et les pays de l'Est, en particulier les Pays baltes, s'aperçoivent soudain qu'ils dépendent des foucades de Trump pour leur défense. Elle est propre, l'Europe de la défense !)
Mais ce n'est qu'un sujet parmi tant d'autres.

Citation:
Quant au référendum, on m'a même dit qu'il avait été truqué par la Russie (le complotisme est partout...) et donc sans valeur ...

là ça donne une idée de l'ampleur du désarroi intellectuel dont je parlais plus haut. Faute de comprendre l'existence - et encore moins la motivation - d'un courant opposé à l'Europe, on cherche dans l'événement la main du diable. Ce ne sont pourtant pas les pays avec une forte composante eurosceptique qui manquent.

(De Gaulle, à propos d'une décision européenne de ne pas tenter de mission lunaire :"Les Volapücks ont raison. Pourquoi iraient-ils dans la Lune ? Ils y sont déjà !")

Citation:
En tout cas ils étaient tous convaincus que le BREXIT devait être le plus sévère possible non pas d'ailleurs pour punir les britanniques mais surtout pour éviter une contagion...

ça c'est à la fois infect et parfaitement contre-productif.

j'adore l'alibi :"Non, il ne s'agit pas de punir les Britanniques, c'est juste pour faire peur aux autres candidats éventuels au départ." Moyennant quoi, on le voit venir, les Britanniques vont la sentir passer, au point que seule la crainte d'un impact économique en retour, sur l'Europe, va limiter l'ampleur de la correction.

Outre le fait qu'une plongée économique anglaise ne profitera à personne (sans parler des tracasseries individuelles, ou des blocages du transport) l'Europe va faire la preuve qu'elle est un club dans lequel on peut entrer mais pas en sortir. - ce qui pose d'ailleurs question sur sa nature démocratique : même un club de belote n'imaginerait pas une clause pareille - L'effet sur les opinions européennes est prévisible : qui se sentirait satisfait d'apprendre que son pays est ainsi enfermé ? l'Europe va apporter de l'eau aux moulins de ses opposants ! :shock:

Citation:
Autre chose : mes interlocuteurs non allemands étaient tous très inquiets d l'influence croissante de l'Allemagne au sein des institutions. Pas seulement en raison du tropisme germanophile de Juncker et de son SG, Salmayer, mais surtout en raison du nombre d'allemands occupants des postes clefs à la tête des cabinets et des directions générales.
Le BREXIT allait mécaniquement renforcer le poids de Berlin au sein du Conseil (qui n'est pas le seul organe décisionnel mais encore le principal ...).

Les chikaïas, les rapports de force, les jeux de pouvoir, et les jeux de couloirs entre Truc et Bidule dans cette organisation dont on ne sait plus ni où elle va, ni même à quoi elle sert, on cessé de m'intéresser. C'est un Machin de plus, aurait dit De Gaulle.

Ce que je mesure, c'est que s'il se produit un FREXIT l'Europe explose et cesse d'exister. Ce qui nous donne un poids décisif pour exiger que le Machin se fixe des objectifs politiques, et se réforme. A un moment, il faut taper sur la table.

Je me demandais, innocemment, quel effet ferait l'annonce que la France réfléchit à une éventuelle décision unilatérale, qui consisterait à rendre conditionnelle - selon des modalités à définir - l'application des décisions européennes et l'intégration des nouvelles lois européennes dans le droit national... :twisted:

Là je crois qu'on pourra commencer à discuter sérieusement...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'UE à la croisée des chemins
MessagePosté: Dim 17 Fév 2019 19:35 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1185
Je partage votre analyse cher Pierma et ajoute deux idées.

Primo, quand j'ai interrogé mes interlocuteurs sur ces valeurs européennes différentes des américaines, ils en ont trouvé deux : la sécurité sociale et la peine de mort...

Secundo , la plupart de mes interlocuteurs étaient plutôt de gauche. Je me demande si leur mépris du peuple ne trouverait pas sa racine dans une sorte de marxisme dégénéré selon lequel les classes populaires étant aliénées et ne comprenant rien à la société ni à l'économie devraient être guidées vers leur libération par une élite consciente et organisée ...qui serait la Commission ... :D :D :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'UE à la croisée des chemins
MessagePosté: Mer 13 Mar 2019 20:43 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mar 26 Aoû 2008 08:11
Messages: 640
Localisation: Capicursinu-Sophia
Voir deux femmes qui portent le drapeau : une voilée, l'autre les seins nus.

La voilée : une étudiante d’origine marocaine élue -Européenne de l’année

https://www.ajib.fr/une-etudiante-dorig ... de-lannee/

Les seins nus : La Liberté guidant le peuple de Delacroix

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Libert ... _le_peuple

Comment ces deux visions du monde peuvent-elles cohabiter ?
Chacune doit probablement faire un pas :
- L'une d'elle doit découvrir sa tête
- L'autre doit couvrir ses seins
L'Europe doit comprendre des notions élémentaires, sans quoi certains peuples ne se reconnaitront pas du tout dans l'Europe.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'UE à la croisée des chemins
MessagePosté: Jeu 14 Mar 2019 14:10 
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Jan 2014 10:15
Messages: 397
Aigle a écrit:
Je me demande si leur mépris du peuple ne trouverait pas sa racine dans une sorte de marxisme dégénéré selon lequel les classes populaires étant aliénées et ne comprenant rien à la société ni à l'économie devraient être guidées vers leur libération par une élite consciente et organisée ...qui serait la Commission ... :D :D :D
Montesquieu qui écrivait : Le grand avantage des représentans, c’est qu’ils sont capables de discuter les affaires. Le peuple n’y est point du tout propre ; ce qui forme un des grands inconvéniens de la démocratie, était-il un marxiste dégénéré ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'UE à la croisée des chemins
MessagePosté: Ven 15 Mar 2019 18:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juin 2014 16:09
Messages: 332
Kurnos a écrit:
Voir deux femmes qui portent le drapeau : une voilée, l'autre les seins nus.
(...)
Comment ces deux visions du monde peuvent-elles cohabiter ?

Peut-être qu'il faudrait d'abord apprendre à faire la différence entre une photo d'actualité du 21e siècle et une peinture allégorique du 19e siècle ?
L’œuvre de Delacroix est la vision artistique d'un évènement historique, et le personnage féminin est une représentation symbolique de la Liberté. Bref, la femme du tableau n'est pas une vraie femme...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'UE à la croisée des chemins
MessagePosté: Sam 16 Mar 2019 18:21 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mar 26 Aoû 2008 08:11
Messages: 640
Localisation: Capicursinu-Sophia
LordFoxhole a écrit:
Kurnos a écrit:
Voir deux femmes qui portent le drapeau : une voilée, l'autre les seins nus.
(...)
Comment ces deux visions du monde peuvent-elles cohabiter ?

Peut-être qu'il faudrait d'abord apprendre à faire la différence entre une photo d'actualité du 21e siècle et une peinture allégorique du 19e siècle ?
L’œuvre de Delacroix est la vision artistique d'un évènement historique, et le personnage féminin est une représentation symbolique de la Liberté. Bref, la femme du tableau n'est pas une vraie femme...

On trouve quand même des femmes nue avec un drapeau :
Une Femen sur l’autel de la cathédrale avant la visite du pape

https://www.ledauphine.com/france-monde ... te-du-pape

https://fr.123rf.com/photo_17992570_sex ... ur-le.html

On peut aussi se limiter aux femmes qui ont la tête nue ou en tenue de bain.
Je ne vois pas bien les perspectives de paix et d'unité dans toutes ces démonstrations.
La femme voilée n'est pas plus représentative qu'une Femen nue pour l'Europe.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'UE à la croisée des chemins
MessagePosté: Dim 17 Mar 2019 12:26 
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Jan 2014 10:15
Messages: 397
Ce qui caractérise l'Europe est la coexistence des femmes voilées et des Femen. L'uniformité, c'est en Corée du nord ou en Arabie Saoudite qu'il faut la chercher.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 158 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com