Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mer 28 Oct 2020 19:07

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 63 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Sam 27 Sep 2008 14:36 
Hors ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 1071
Localisation: Région Parisienne
Economiquement, la Russie reste encore un pays "émergent". Ses principales exportations sont des matières premières. Les entreprises occidentales hésitent à investir tant la donne juridique est incertaine. La réexportation des bénéfices pose encore problème, les déboires de quelques "joint-venture" restent en mémoire et on ne peut pas dire que la justice russe est indépendante du pouvoir.

Or, sans puissance économique , la Russie aura du mal à s'affirmer. Son armée est largement obsolète, et ce n'est une victoire sans risque contre la Géorgie, peu armée, qui peut faire illusion. Il lui reste bien sur l'arme nucléaire et un droit de veto à l'ONU plus, bien entendu, le robinet de gaz. C'est ce dernier qui conditionne l'attitude de l'UE plus qu'une quelconque menace militaire.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Sam 27 Sep 2008 14:48 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Nov 2006 18:43
Messages: 398
Localisation: Lorrain en exil à Paris
Duc de Raguse a écrit:

Personnellement, je ne sais pas si vous percevez la même chose que moi, mais il me semble que la Russie sera prête d'ici une quinzaine d'années à dicter à nouveau ses vues sur uns sphère d'influence agrandie.


Je partage votre analyse, en effet la Russie n'entend plus céder le moindre de pouce de terrain dans l'ancien monde soviétique. Pour autant, je ne suis pas sûr que d'ici quelques années sa sphère d'influence se soit réellement élargie.
Si l'on observe le voisinage de la Russie, où peut-elle augmenter sa puissance:
- Vers la Chine? C'est exclu, Pékin est bien décidé à jouer les premiers rôles mondiaux, pas les utilités dans une nouvelle guerre froide.
- L'Asie centrale? Elle est déjà sous contrôle de Moscou et l'impuissance américaine y est patente. C'est bel et bien le Kremlin qui donne les ordres en Asie centrale. Et elle ne se laissera pas déborder, ni par les Etats-Unis, ni par une éventuelle intrusion iranienne.
- Le Caucase est une zone disputée actuellement. Avec une certaine occidentalisation de ces pays, l'influence croissante des Etats-Unis et de l'UE, plus la perspective d'une adhésion du voisin turc à l'UE, tout cela fait que la Russie se sent nettement agressée sur son flanc sud.
- Les Pays Baltes: la chose est, me semble-t-il bouclée. Je vois mal la Russie intervenir en plein coeur d'un pays membre de l'UE...
- La Biélorussie est mise en coupe réglée par Moscou, aucune angoisse de ce côté-là, malgré une certaine pression occidentale.
- L'Ukraine est à mon sens un point névralgique TRES problématique. La situation intérieure est instable, l'envie de se rapprocher de Moscou est aussi forte que celle de rejoindre un jour l'UE... A moins d'une partition de l'Ukraine, je vois mal comment ce pays pourra très longtemps gérer sa schizophrénie politique entre deux pôles puissants.

Je me demande donc vraiment si la Russie va à l'avenir chercher à s'étendre. Je pense qu'elle ne cherche simplement qu'à ne plus reculer.

_________________
"Vendre la merde, oui, mais sans dire un gros mot
Tout le monde est gentil, tout le monde il est beau."
Jean Yanne


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Sam 27 Sep 2008 16:59 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 5 Jan 2008 17:29
Messages: 365
Localisation: France
Duc de Raguse a écrit:
Mais, je pense que la dimension militaire est fort insuffisante et incomplète en terme de perception et de définition de la puissance d'un Etat.
Par ailleurs, la taille d'une armée n'a jamais été un critère de qualité... :|
Il faut regarder aussi ailleurs, je pense, dans notre monde qui "bouge" en permanence.


Je suis d'accord, mais il faut avoir les moyens de ses ambitions, et lesdits moyens, c'est quand même, il me semble, principalement la puissance économique.

Pardonnez moi de revenir à mes chiffres pour tenter une perspective à 15 ans.
En 2007 donc :
PIB Russie = 1 291 milliards de $
PIB UE = 16 748 milliards de $
Le PIB russe est de 7,7% de celui de l'UE

Supposons que la Russie parvienne à maintenir un différentiel de croissance avec l'UE de 5 points tous les ans pendant 15 ans.
En ce cas, au bout de 15 ans, le PIB russe sera passé à 18,5% de celui de l'UE, seulement.

Ce différentiel suppose que la Russie conserve pendant 15 ans son taux élevé de croissance actuel d'environ 7% (tiré par la hausse du pétrole), et que l'UE n'arrive pas à sortir d'une croissance molle d'environ 2%.

On voit bien qu'en termes de puissance économique pure, c'est à dire de "moyens" au service des ambitions, le rattrapage n'est guère envisageable dans un futur proche.

_________________
Qui, a fait quoi, et à quelle date ?

- Alaric, a éteint le feu sacré, à Rome, en 410.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Sam 27 Sep 2008 19:57 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Ven 5 Sep 2008 21:13
Messages: 2
Jean-Marc Labat a écrit:

Or, sans puissance économique , la Russie aura du mal à s'affirmer. Son armée est largement obsolète, et ce n'est une victoire sans risque contre la Géorgie, peu armée, qui peut faire illusion. Il lui reste bien sur l'arme nucléaire et un droit de veto à l'ONU plus, bien entendu, le robinet de gaz. C'est ce dernier qui conditionne l'attitude de l'UE plus qu'une quelconque menace militaire.


Son armée est peut être vétuste, mais ils possèdent toujours des avancés technologique dans certains domaines.
De plus Poutine, à lancé de nombreux programme de modernisation, renouvellement, achat ... depuis quelques années.

Vu l'étendu du territoire russes, l'armée de masse est toujours en service chez eux.
Un pays possédant plus ou moins 30 000 chars de combats (pas tous opérationnel a mon avis) , autant de véhicules blindés en tout genre, une marine ayant des bâtiments de combat possédant la plus grosse puissance de feu que l'on trouve, additionner aux milliers d'avions de combats, bombardiers ... qui de plus , ayant de ce qu'on fait de mieux dans les torpilles et missiles ... je doute qu'elle est largement obsolète.

Elle est en mesure d'arriver largement jusqu'en France.
On a tous, les images des sous marins et navires Russes pourrissant dans les ports... mais ne faut pas croire que les armées occidentales soient dans de meilleurs conditions.
Quand on arrive à 50% de fonctionnement dans certains domaine, c'est énorme ... ;)

Comme disait mon chef " les muscles Russes prennent de l'age, mais font très toujours mal quand ils tapent "

La Russie à retrouvé sa puissance,bien aidé par le pétrole mais surtout par ses nouveaux dirigeants, ne mangeant pas dans la mains des USA, en prônant plus un retour niveau guerre froide.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Sam 27 Sep 2008 22:03 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 3 Jan 2008 22:13
Messages: 16
Je ne pense pas que les russes puissent rivaliser avec les USA:
-leur armée est relativement mediocre bien qu'immense, le nouveau matos est pas mal mais faut encore qu'il arrive, le moral des conscrits est pas terrible. Surtout, elle n'a aucune projection de puissance. De plus, elle en est encore a la conscription.
-la Russie dpend bien trop des esxportations de matiere premiere.
-Elle perd sa population, or elle n'est deja peuplée que de 146 millions d'ame contre 330 millions aux USA et 455 millions en UE.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Dim 28 Sep 2008 01:38 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 20 Juin 2003 23:56
Messages: 193
Localisation: Provinces illyriennes
Dommage que la discussion ne porte que sur la puissance militaire... :|
Encore une fois, il n'y a pas que cela dans les critères de définition de la puissance d'un Etat.

Quant au PIB, il me semble que faire une opération qui cumule les PIB des 27 Etats de l'UE - avec tout ce que l'on sait sur sa faiblesse politique et diplomatique à l'échelle mondiale :roll: - et comparer le résultat avec le PIB russe n'est pas satisfaisant.
Par ailleurs, les forces productives russes sont en profonde restructuration : on digère à peine la fin du système communiste et la nouvelle classe supérieure et moyenne offre une vision d'un enrichissement croissant. Mais, ceux qui ont des conditions de vie très difficiles sont très nombreux (près de 30 millions d'habitants vivent avec moins de deux dollars par jour) et cela tire l'IDH russe vers le bas. Pour autant ces chiffres moyens (PIB et IDH) ne doivent pas cacher les énormes progrès qui ont été réalisés depuis plus de 5 ans.
Certes, ces progrès ont été dopés et rendus possibles par les "pétrodollars" et la rente gazière et le tissu industriel en mutation n'en a pas toujours pleinement profité, laissant apparaître des pans entiers de l'économie russe encore en retard.
Et pour moi, elle est là grande question : est-ce que ce dopage de l'économie russe (et même de la natalité, puisque le gouvernement a offert 3 ans de salaire pour les couples ayant un 2ème enfant :shock: ) par les rentes des hydrocarbures peut contribuer à poursuivre la restructuration de l'économie russe de manière viable et à long terme, ou n'est-ce qu'un feu de paille, impossible à tenir au regard de la nouvelle donne mondiale qui se met en place sur le plan énergétique ?

Au fait, personne ne souhaite réagir sur ses projets aérospatiaux et de télécommunication ? ;)

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Dim 28 Sep 2008 07:56 
Hors ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 1071
Localisation: Région Parisienne
Le principal défi de la Russie pour les prochaines années est d'enrayer son déclin démographique. Il est vrai que ce n'est pas le seul pays qui doit faire face à ce genre de défi.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Dim 28 Sep 2008 09:00 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 9 Aoû 2006 07:30
Messages: 712
Localisation: Allemagne
Je signale dans le dernier numéro (septembre-octobre) de la "Nouvelle Revue d'Histoire" une excellente interview d'Aymeric Chauprade sur le thème : "La géopolitique de la Russie".

_________________
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie "
(Renan à Déroulède)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Dim 28 Sep 2008 09:07 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 9 Aoû 2006 07:30
Messages: 712
Localisation: Allemagne
Quand on lit le site de l'agence Novosti, on est frappé par le ton de fierté nationale dans lequel il est rédigé. Ce n'est pas le ton de la repentance ;)

_________________
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie "
(Renan à Déroulède)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La puissance russe retrouvée ?
MessagePosté: Lun 29 Sep 2008 00:35 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 5 Jan 2008 17:29
Messages: 365
Localisation: France
Looping38 a écrit:
Jean-Marc Labat a écrit:

Or, sans puissance économique , la Russie aura du mal à s'affirmer. Son armée est largement obsolète, et ce n'est une victoire sans risque contre la Géorgie, peu armée, qui peut faire illusion. Il lui reste bien sur l'arme nucléaire et un droit de veto à l'ONU plus, bien entendu, le robinet de gaz. C'est ce dernier qui conditionne l'attitude de l'UE plus qu'une quelconque menace militaire.


Son armée est peut être vétuste, mais ils possèdent toujours des avancés technologique dans certains domaines.

Lesquelles ?
Looping38 a écrit:
De plus Poutine, à lancé de nombreux programme de modernisation, renouvellement, achat ... depuis quelques années.

Lesquels ? Et avec quel argent ? (rappellons le budget consacré à la Défense en Russie, voir plus haut)
Looping38 a écrit:
Vu l'étendu du territoire russes, l'armée de masse est toujours en service chez eux.
Un pays possédant plus ou moins 30 000 chars de combats (pas tous opérationnel a mon avis) , autant de véhicules blindés en tout genre, une marine ayant des bâtiments de combat possédant la plus grosse puissance de feu que l'on trouve, additionner aux milliers d'avions de combats, bombardiers ... qui de plus , ayant de ce qu'on fait de mieux dans les torpilles et missiles ... je doute qu'elle est largement obsolète.

C'est l'image effrayante qu'on m'a donnée pendant mon service militaire dans les années 80. Qu'en est-il réellement aujourd'hui, encore une fois à la lumière du budget de la défense russe ?
Looping38 a écrit:
Elle est en mesure d'arriver largement jusqu'en France.

Je ne pense pas. Elle ne serait pas capable d'arriver jusqu'à Varsovie, hors effet de surprise. Et même avec l'effet de surprise, elle ne traverserait pas l'Oder.
Looping38 a écrit:
On a tous, les images des sous marins et navires Russes pourrissant dans les ports... mais ne faut pas croire que les armées occidentales soient dans de meilleurs conditions.
Quand on arrive à 50% de fonctionnement dans certains domaine, c'est énorme ... ;)

C'est plutôt 60%. Et 60% sur un ensemble d'armées qui consacrent chaque année 500 milliards à leur budget, ça reste infiniment plus que 50% d'une armée qui n'a qu'une grosse 20aine de milliards à son budget.
Looping38 a écrit:
Comme disait mon chef " les muscles Russes prennent de l'age, mais font très toujours mal quand ils tapent "

Sur la Géorgie ou la Tchétchénie, peut-être en effet.
Looping38 a écrit:
La Russie à retrouvé sa puissance,bien aidé par le pétrole mais surtout par ses nouveaux dirigeants, ne mangeant pas dans la mains des USA, en prônant plus un retour niveau guerre froide.


Tout cela n'est pas convainquant. Comment feraient les russes pour équiper, entretenir et maintenir une telle armée avec un budget qui a été 10 fois inférieur à celui des armées de l'UE, et même environ 25 à 30 fois inférieur à celui de l'UE + USA ?

Ca n'a pas grand sens. La réalité militaire conventionnelle aujourd'hui, c'est que la Russie est faible par rapport à l'Europe, l'OTAN et les USA. Elle peut menacer les pays pauvres de sa périphérie sud, certes, mais en aucun cas son ouest, ni son extrême orient (sauf la Mongolie).

_________________
Qui, a fait quoi, et à quelle date ?

- Alaric, a éteint le feu sacré, à Rome, en 410.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 63 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com