Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Sam 4 Fév 2023 13:36

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 133 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La dette mondiale atteint des sommets
MessagePosté: Ven 10 Jan 2020 22:44 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 892
Arkoline a écrit:
Arkoline a écrit:
Le montant des dettes (dettes publiques + dette des entreprises non financières + dette des ménages) dans le monde se situe à 226.000 milliards de dollars en 2017. Cela représente un endettement de 324 % du PIB mondial.

Source : Les Echos 25 octobre 2017
https://www.lesechos.fr/2017/10/la-dett ... ets-186148

Des chiffres plus récents ont été publiés par le même institut (IIF). Le montant total de dette dans le monde a atteint un nouveau record, à 250.000 milliards de dollars. Mais le montant exprimé en pourcentage du PIB n'a pas augmenté.

La planche à billets mondiale fonctionne à une cadence étonnante.

Je n'ai pas les compétences économiques pour juger du risque que ça peut représenter. Ou pas...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La dette mondiale atteint des sommets
MessagePosté: Ven 10 Jan 2020 23:36 
Hors ligne

Inscription: Mar 8 Sep 2009 22:02
Messages: 368
pierma a écrit:
Arkoline a écrit:
Arkoline a écrit:
Le montant des dettes (dettes publiques + dette des entreprises non financières + dette des ménages) dans le monde se situe à 226.000 milliards de dollars en 2017. Cela représente un endettement de 324 % du PIB mondial.

Source : Les Echos 25 octobre 2017
https://www.lesechos.fr/2017/10/la-dett ... ets-186148

Des chiffres plus récents ont été publiés par le même institut (IIF). Le montant total de dette dans le monde a atteint un nouveau record, à 250.000 milliards de dollars. Mais le montant exprimé en pourcentage du PIB n'a pas augmenté.

La planche à billets mondiale fonctionne à une cadence étonnante.

Je n'ai pas les compétences économiques pour juger du risque que ça peut représenter. Ou pas...


Pierma et autres,

pas de compétences économiques non plus...mais peut-être une question stupide: si dans un pays spécifique, la dette n'augmente plus vite que dans des autres pays, rien d'inquiétant?
Même si le montant en pourcentage du PIB mondiale augmente?

Cordialement, Paul.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La dette mondiale atteint des sommets
MessagePosté: Sam 11 Jan 2020 01:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 20 Juin 2003 23:56
Messages: 386
Localisation: Provinces illyriennes
Citation:
Je n'ai pas les compétences économiques pour juger du risque que ça peut représenter. Ou pas...

Ces dernières appartiennent à celles et à ceux à qui "on" veut bien les laisser... ;)

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La dette mondiale atteint des sommets
MessagePosté: Sam 11 Jan 2020 01:44 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 892
Duc de Raguse a écrit:
Citation:
Je n'ai pas les compétences économiques pour juger du risque que ça peut représenter. Ou pas...

Ces dernières appartiennent à celles et à ceux à qui "on" veut bien les laisser... ;)

C'est vrai, et Alain Minc soulignait par ailleurs sa perplexité - je l'ai déjà signalé - devant certains phénomènes actuels comme les taux négatifs. Il estime qu'on manque de véritables penseurs économiques. :roll:

Si on applique la méthode GBS des Canadiengs du Saint Laureint, celle qui nous manque, d'après eux, on se dit que cette histoire de dette mondiale stratosphérique est encore de la folie furieuse.
(GBS pour Gros Bon Sens) :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La dette mondiale atteint des sommets
MessagePosté: Sam 11 Jan 2020 10:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 20 Juin 2003 23:56
Messages: 386
Localisation: Provinces illyriennes
On manque surtout de véritables acteurs politiques - les autres se cachant derrière des "experts"-"économistes". :roll:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La dette mondiale atteint des sommets
MessagePosté: Sam 11 Jan 2020 12:34 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 772
Les penseurs existent. Et en effet, même s’ils sont par ailleurs des économistes hautement qualifiés, in fine leurs analyses relèvent du bon sens et de la logique.

Un taux d’endettement très élevé n’est pas forcément une mauvaise chose. D’ailleurs les pauvres sont souvent très peu endettés parce que personne ne veut prêter à des pauvres, hormis à des taux usuraires.

L’enjeu est la soutenabilité de la dette : la dette est-elle utilisée pour financer des dépenses rentables qui permettront au moins de la rembourser, autrement dit qui généreront des flux de revenus/croissance supérieurs au coût total d’emprunt ?

A un moment il est indispensable que le taux dette/PIB cesse de croître. Sinon on s’enfonce dans une pure bulle de dette inflationniste. C’est ce qui s’est produit après 1815 (dettes de guerres) tout au long du 19ème siècle, puis après 1945 (dettes issues des deux guerres mondiales).

Soit la bulle éclatera, et ça fera très mal car beaucoup de gens vont se retrouver beaucoup moins riches ou beaucoup plus pauvres qu’ils ne se croient.

Soit elle n’éclatera pas parce qu’on va la maintenir artificiellement pour repousser la crise et cela posera un problème systémique beaucoup plus grave : la destruction pure et simple de la valeur de la monnaie, de la confiance dans la monnaie, et l’impossibilité pour quiconque d’autre que les très riches, propriétaires d’actifs rentables sur valorisés, de devenir propriétaires de quelque actif significatif que ce soit.

J’invite ceux qui connaissent les fondamentaux de la macroéconomie à se pencher sur ce qu’on appelle timidement la crise des REPO aux USA. La FED franchit une nouvelle étape dans sa fuite en avant en monétisant de la dette que plus personne ne veut racheter pour maintenir la liquidité dans les échanges interbancaires.

Le facteur déterminant, pour en sortir sans de trop graves dommages, c’est d’avoir une balance des paiements au minimum à l’équilibre. Si la balance est fortement déficitaire, comme aux USA (ou en Grèce ou en Espagne en leur temps), les dommages seront nettement plus profonds.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La dette mondiale atteint des sommets
MessagePosté: Sam 11 Jan 2020 15:40 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3290
Localisation: Alsace, Colmar
pierma a écrit:
La planche à billets mondiale fonctionne à une cadence étonnante.


C'est plus compliqué... car il n'y a plus de limite à la création de monnaie. Dans l'économie du début du XXème siècle, l'entreprise qui voulait payer ses employés devait aller à une banque retirer les billets correspondants aux sommes à payer. Elle ne pouvait obtenir ces billets que si elle avait les actifs nécessaires. Éventuellement, elle pouvait demander un prêt bancaire... qui était accordé qu'après une étude sérieuse de la solvabilité de l'entreprise. Des entreprises ont parfois fait faillite car il manquait une toute petite somme pour assurer leur rentabilité. Et l’État pouvait intervenir en limitant la disponibilité des billets de banque.

Actuellement, la plupart des sommes qui transitent sur les comptes des entreprises et des particuliers sont des lignes de codes, et on obtient facilement des prêts. D'ailleurs, la plupart des banques gagnent leur argent grâce aux petites sommes récoltées sur chacune de ces transactions. En fait, quand une entreprise vend des produits, elle produit de la richesse. Cela est acté par le transit des lignes de codes correspondantes des banques de ces acheteurs vers la sienne. A partir de ses richesses, elle peut payer ses employés et ses fournisseurs, qui .... Le système semble très éthique, sauf qu'il est (relativement) facile de contracter un emprunt. La seule différence c'est que moins que vous serez considéré comme solvable et plus le taux d'intérêt va être élevé. L'organisme préteur considérant en plus que plus longtemps vous allez payer et plus il rentrera dans ses frais. Bref, une créance douteuse ne devient dangereuse qu'à partir du moment où il est avéré qu'elle ne sera pas remboursée.

La Commission européenne avait exigé que les banques soient soumises à des crash-tests. Globalement, des experts devaient quantifier le pourcentage de créances douteuses dans les actifs des banques. La limite ne devrait JAMAIS être supérieure à 20% ... Or, on sait que ce n'est pas le cas. Mais, ces créances douteuses sont aussi celles qui rapportent le plus. Du coup, pour gonfler leurs bilans comptables, il y a des banques qui ont cherché les produits les plus rentables, et qui sont en même temps les plus douteux. D'où les prévisions plus ou moins fréquentes d'un retour d'une crise économique. Le système fiduciaire reposant sur la confiance. Si celle-ci disparait, l'édifice vacille et pourrait s'écrouler. Il y a de toutes parts, même par des économistes réputés libéraux, des appels à un meilleur contrôle par les organismes publics de la finance mondiale. Mais, ces même organismes publics trouvent des avantages à la situation actuelle, grâce à l'argent "facile" qui irrigue pas mal d'économies. Le contrôle se limite souvent à rappeler aux banques qu'elles doivent respecter certains engagements, sans mettre en œuvre les sanctions qui sont parfois prévues dans le cadre de ces engagements. Car la mise en œuvre de sanctions pourrait ruiner la confiance. Dans le même temps, les actionnaires demandent aux dirigeants d'augmenter les rendements. Pourtant, il est évident que ces actionnaires sont au courant des risques qu'ils courent ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La dette mondiale atteint des sommets
MessagePosté: Sam 11 Jan 2020 18:49 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 892
Merci pour ton exposé très clair.

Il y a donc bien une prise de risque. Perso, la rapacité fondée sur des créances douteuses m'inquiète toujours un peu. C'était déjà la cause - les subprimes - de la crise de 2009, endiguée par les Etats, mais pourront-ils toujours le faire ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La dette mondiale atteint des sommets
MessagePosté: Sam 11 Jan 2020 19:11 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3290
Localisation: Alsace, Colmar
pierma a écrit:
Merci pour ton exposé très clair.

Il y a donc bien une prise de risque. Perso, la rapacité fondée sur des créances douteuses m'inquiète toujours un peu. C'était déjà la cause - les subprimes - de la crise de 2009, endiguée par les Etats, mais pourront-ils toujours le faire ?


Ils n'ont pas le choix. C'est la leçon de la crise des subprimes, si on laisse couler le système fiduciaire, l'économie mondiale s'arrête, tout simplement. Aujourd'hui tous les commerces vivent plus ou moins à crédit. Lors de la crise, j'avais lu un article qui expliquait en prenant le cas d'un boulanger. Sa farine lui est régulièrement livrée des moulins, l'eau est payée via son abonnement au réseau communal, le moyen de chauffage, cela dépend, si c'est bois, charbon ou fuel, ce sont des livraisons régulières. Gaz ou électricité, c'est sur abonnement. Il a très peu de stock en amont et il vend ce qu'il produit au jour le jour. Il est totalement dépendant du système bancaire. C'est le cas de la plupart des commerces de proximité. Quand on va vers des industries plus conséquentes, elles recourent en permanence au crédit pour fluidifier leurs comptes. Beaucoup d'entreprises, dès qu'elles ont une grosse commande, décrochent le téléphone et appellent leur banque. Pour obtenir les avances de trésorerie pour acheter ce qu'on va leur payer à 90 ou 120 jours. Le plus mauvais créancier, c'est l’État qui paye souvent à plus de 90 jours. Ce qui veut dire que ses fournisseurs sont payés 3 mois après la livraison. Et donc qu'ils ont engagé leurs dépenses parfois jusqu'à 6 mois avant le paiement.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La dette mondiale atteint des sommets
MessagePosté: Dim 12 Jan 2020 10:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 30 Aoû 2016 22:41
Messages: 23
Aigle a écrit:
Les chinois et les japonais ont ils eu raison de faire confiance aux États Unis ? Si ce pays renonçait à régler sa dette , ils sont ruinés ...

Quelques précisions : la dette américaine est libellée en dollars. Elle pourra être remboursée en faisant tourner la planche à billet (c'est un peu l'idée des taux d'intérêt actuels qui permettent un gonflement incroyable de la masse monetaire).
Ensuite les banques centrales d'Extreme Orient ont accumulé des masses colossales dollars qui correspondent aux excédents de leur balance des paiements avec les États Unis.

C'est pourquoi les Chinois évacué et régulièrement l'idée de s'affranchir du dollar ...et parfois même de revenir à l'or ...
La Chine a depuis l'année dernière commencé à réduire sa part dans la dette américaine, mais sans en faire une déflagration massive.
La Chine allège son portefeuille d'obligations américaines
Il semble que les "spécialistes" se demandent si le mouvement a commencé avant ou après les menaces de trump contre les exportations chinoises.

Notons toutefois que l'arme de la dette est difficile à manier. En premier lieu, les achats de devises américaines servent à maintenir le yuan à un niveau très bas, ce qui garantit le succès des exportations chinoises.

En second lieu, il y a le risque de défaut, hypothétique, mais à prendre en compte. J'avais lu chez Graeber un adage qui résume bien la situation actuelle dans le monde entier :
"Si tu dois 100 000 Euros à ton banquier, il te tient. Si tu dois 100 millions d'Euros à ton banquier, tu le tiens !" :lol:

Qu'en pensez-vous ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 133 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com