Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Nous sommes le Sam 20 Avr 2024 09:43

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: L'Équateur écartelé par les cartels de la drogue depuis 2016
MessagePosté: Ven 23 Fév 2024 14:21 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1495
Localisation: France
Citation:
Assise dans la petite boulangerie communautaire du quartier Las Malvinas de Guayaquil, sœur Susana Veloz dégaine son portable et montre une vidéo. Sur les images d’une caméra de vidéosurveillance, des hommes encagoulés débarquent dans le fracas des tirs de pistolets et de fusils à pompe. Ils assassinent quatre personnes qui discutaient devant un bâtiment, dont un garçon de 11 ans, avant de prendre la fuite. « C’est arrivé en plein jour, juste en face de notre local du secteur Guasmo Sur, raconte-t-elle, dépitée, derrière ses lunettes rectangulaires. […] Elle constate : « En quelques années, la violence a explosé. Quand je suis arrivée, voilà douze ans, ces quartiers étaient tranquilles. Aujourd’hui, on entend des coups de feu presque tous les jours. » En 2023, les autorités ont dénombré 2 752 assassinats à Guayaquil, doit une hausse de 63% en un an ! À l’image de sa métropole de 2,6 millions d’habitants, l’Équateur sombre tout entier dans la violence liée au narcotrafic. D’un taux d’homicides historiquement bas de 6,9 pour 100 000 habitants en 2016, il est passé à 45 pour 100 000 en 2023. « En 2016, c’était le deuxième pays le plus sûr d’Amérique latine ; aujourd’hui, il est le plus violent », commente Renato Rivera, de l’Observatoire équatorien du crime organisé.

Le 8 janvier, le petit pays andin s’embrase après l’évasion d’Adolfo Macias, alias « Fito », chef du puissant gang des Choneros. S’inspirant de son homologue salvadorien, Nayib Bukele, le nouveau président Daniel Noboa envoie les forces armées reprendre le contrôle des prisons, qui sont les centres de commandement du narcotrafic. Mais les gangs tiennent tête aux forces de l’ordre. Le 9 janvier, à Guayaquil, des hommes armés prennent en otages, en direct, les employés d’une chaîne de télévision, alors que les caméras tournent. L’incident prend fin avec l’intervention de la police, mais d’autres affrontements éclatent en ville.
Pour Renato Rivera, l’Équateur a basculé dans la narcoviolence après 2016. Cette année-là, les guérilleros colombiens des Farc, de l’autre côté de la frontière, signent un accord de paix historique avec le gouvernement. Plus de 13 500 insurgés rendent les armes. « De nouveaux acteurs sont alors entrés dans le jeu, notamment les cartels mexicains et la mafia albanaise », souligne Renato Riviera. Ces multinationales du crime ont compris que l’Équateur présentait de nombreux atouts : bonnes infrastructures portuaires et routières, économie dollarisée, faiblesse de la lutte antidrogue. Le petit andin se transforme en centre logistique pour les mafias du monde entier. Car ces holdings du crime ont renforcé leurs liens avec les bandes locales, qu’elles utilisent comme des sous-traitants, afin de mieux maîtriser les nouvelles routes d’exportation via l’Équateur.

Appuyées par leurs richissimes parrains, les « narcos » du cru recrutent en nombre. Pusillanimes, les gouvernements successifs ont laissé faire, préférant le calme relatif du narcotrafic en temps de paix à une guerre ouverte. Aussi, dès 2008, le président antiaméricain Rafael Correa, encouragé par feu Hugo Chavez, leader du Venezuela « révolutionnaire », décide de ne pas renouveler le bail de la base aérienne Manta, concédée à l’Oncle Sam sur la côte Pacifique. Là, 400 soldats américains menaient des opérations antidrogue. L’année suivante, en 2009, ils plient bagage. En parallèle, les politiques sécuritaires sont négligées. […]

Le président Noboa […] veut « neutraliser » les groupes criminels et déploie des soldats à travers le pays. Le 17 janvier, cependant, le procureur antimafia César Suarez – qui ne bénéficiait pas d’une protection permanente – a été assassiné au volant de sa Mazda blanche. Exécuté par balles en plein centre de Guayaquil, une semaine après la déclaration de l’état d’urgence.

2024, L’Express 3787, 44


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Équateur écartelé par les cartels de la drogue depuis 2016
MessagePosté: Ven 23 Fév 2024 16:10 
Hors ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 1453
Localisation: Région Parisienne
Faut il une solution à la salvadorienne ?

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Équateur écartelé par les cartels de la drogue depuis 2016
MessagePosté: Ven 23 Fév 2024 16:28 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1495
Localisation: France
Jean-Marc Labat a écrit:
Faut il une solution à la salvadorienne ?

Qu'est-ce ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Équateur écartelé par les cartels de la drogue depuis 2016
MessagePosté: Ven 23 Fév 2024 17:22 
Hors ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 1453
Localisation: Région Parisienne
https://www.youtube.com/watch?v=lRhSSbWB_2s

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com