Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Sam 27 Nov 2021 18:35

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 244 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 25  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Etat islamique et conflit en Syrie
MessagePosté: Mar 29 Sep 2015 07:25 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1136
http://www.rtl.fr/actu/politique/lauren ... 7779832183


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Etat islamique et conflit en Syrie
MessagePosté: Mar 29 Sep 2015 12:13 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3223
Localisation: Alsace, Colmar
marc30 a écrit:
http://www.rtl.fr/actu/politique/laurent-fabius-l-homme-qui-a-tout-faux-lance-eric-zemmour-7779832183


Quel est le rapport avec le sujet ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Etat islamique et conflit en Syrie
MessagePosté: Mer 30 Sep 2015 22:18 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Sam 1 Déc 2007 13:34
Messages: 170
L'avis de Zemmour est aussi important que celui de Nabila, c'est dire à quel point son avis est peu important d'un point de vue géopolitique. Ce sinistre individu veut se donner beaucoup trop d'importance en racontant souvent ce qui l'arrange.

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Etat islamique et conflit en Syrie
MessagePosté: Mer 30 Sep 2015 22:43 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3223
Localisation: Alsace, Colmar
Artigas a écrit:
L'avis de Zemmour est aussi important que celui de Nabila, c'est dire à quel point son avis est peu important d'un point de vue géopolitique. Ce sinistre individu veut se donner beaucoup trop d'importance en racontant souvent ce qui l'arrange.


Vous parlez de Zemmour, j'imagine ? Si vous parlez de Zeemour, je suis bien d'accord : son avis est aussi important que celui de Nabila. Il est même possible qu'elle dise sur le sujet des choses plus sensées que notre chroniqueur polémiste .

Le titre du fil de discussion est : État islamique et conflit en Syrie, dans le lien qui a été posté, je ne vois aucun de ces mots. Ce fil n'est pas une poubelle où l'on peut poster n'importe quel déchet. On l'a déjà évoqué, mais ce forum a été créé pour que l'on puisse avoir des analyses géostratégiques sur les évènements actuels. J'ai beau lire l'article posté, je n'y trouve aucune analyse élaborée en lien avec le sujet de discussion. Il semble que le sujet paraisse tellement important aux yeux de certains qu'ils n'ont pas d'autre argument qu'Eric Zemmour ...

Pourtant, maintenant que la Russie s'est invitée au bal, il y aurait des choses à dire. Bon apparemment, ils ont déclaré qu'ils ont bombardé des objectifs terroristes. Or, apparemment ce n'est pas Daech qui a été visé ... Peut-être un dommage collatéral ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Etat islamique et conflit en Syrie
MessagePosté: Jeu 1 Oct 2015 07:40 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 772
Si vous le permettez, je pense que réagir ainsi parce que le propos est celui d'Eric Zemmour est bien disproportionné. On sait bien que Zemmour fait une chronique de 3 minutes et qu'il la fait dans son style.

Nabila ne sait pas ce qu'est le front al Nosra. Nabila n'a pas la moindre idée. Nabila n'a pas la moindre idée de ce que sont les stratégies diplomatiques de l'Arabie Saoudite, du Qatar, de la France, de la Turquie, des USA, de la Russie, ...etc.

Si cela vous gène que le propos vienne d'Eric Zemmour, on laisse de côté le fait que c'est d'Eric Zemmour (qui en soi ne mérite pas de condamnation de principe obligatoire : on a le droit d'approuver, de réprouver ou de se contreficher de la personne et de ses positions) et on se concentre sur le fond de son propos. On n'a pas besoin de dire des choses manifestement inexactes (et dont je ne doute pas que vous sachiez qu'elles sont inexactes) parce qu'on désapprouve le positionnement politique ou la démarche d'une personne. C'est valable pour Zemmour comme pour Plenel.

Et là, il me semble que cette chronique d'Eric Zemmour est bel et bien dans le fond du sujet.

Les événements des dernières 24 heures me laissent pour ma part plus qu'inquiet. Non seulement la France s'est enferrée dans une impasse diplomatique, totalement contraire à nos intérêts stratégiques nationaux, pour des raisons dont je ne peux déterminer si celle qui l'emporte est notre positionnement comme mercenaire des monarchies pétrolières sunnites ou bien une fixette idéologique quasi-infantile sur le fait qu'Assad est un dictateur sanguinaire.

Laurent Fabius vient de déclarer que les frappes russes en Syrie avaient frappé "des résistants syriens" au lieu de Daech. Or, si en effet les russes semblent n'avoir pas frappé Daech, il semble en revanche qu'ils aient frappé ... le front Al Nosra ! Autrement dit, l'incarnation militaire d'Al Qaeda en Syrie.

Si le gouvernement de la France en est à défendre le front Al Nosra en le qualifiant de résistance syrienne, alors le problème n'est pas qu'il aurait tout faux mais qu'il s'engage dans une voie dont on peut se demander si elle n'est pas un suicide doublé d'une haute trahison.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Etat islamique et conflit en Syrie
MessagePosté: Jeu 1 Oct 2015 11:45 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3223
Localisation: Alsace, Colmar
En dehors du fait que c'est Eric Zemmour, ce qui me gène, c'est que je ne vois pas le rapport avec le sujet. En France, on aime bien critiquer nos ministres et dévaloriser leur travail. OK, on va donc parler de nos ministres. Qui c'est qui a déclaré que la France ne devait plus rien à voir avec la Syrie de Bachar-el-Assad, qui a fermé nos ambassades en Syrie et qui a reconnu un gouvernement d'opposition que l'on ne s'il même plus s'il existe ? Je peux vous aider en vous donnant la date : 2011 et ce n'était pas Fabius qui était ministre des Affaires Étrangères à ce moment-là. Si on considère que c'est la faute initiale qui met la France hors-jeu, et j'ai entendu beaucoup d'analyses sur la question ces derniers temps et tous, droite comme gauche, semblaient retenir que la France en ayant coupé les ponts d'avec Damas avait fait une erreur stratégique. SI c'est une faute politique ou diplomatique, elle devrait être portée au compte de ceux qui l'ont réalisée : messieurs Sarkozy et Juppé. Vous ne trouvez pas ?

Après, Hollande et Fabius n'ont pas vraiment été aidé, ils ont du assumer cette décision, mais ce n'est un secret pour personne pour dire qu'elle semblait leur convenir. Sauf que l'opposition a été laminée par les divers groupes djihadistes et que les syriens aisés et éduqués ont préféré fuir le pays et ses turpitudes au point de préférer de risquer une mort rapide sur le chemin de l'exil. Mais, là, c'est un autre débat. Quand ils décident de soutenir les USA pour aller faire des frappes en Syrie... C'est les USA qui les laissent tomber comme une vieille chaussette. Quand la coalition arabe décide d'intervenir et de combattre les "terroristes", les bombes ont tendance à tomber sur les ennemis des islamistes dits modérés. Quand les turcs entrent dans la danse, ce sont les kurdes qui prennent les bombes sur la gueule. Et on découvre un vieil adage qui dit que dans cette région, l’ennemi de ton ennemi n'est pas forcément ton ami. Franchement, parmi les occidentaux : qui s'en sort bien ?

Alors, c'est facile, quand on est un polémiste, de lancer de belles phrases de vitupérer contre un tel ou tel autre. Il est vrai que le débat politique est tombé si bas que pour faire une bonne émission politique on préfère inviter 3 polémistes de camps différents plutôt que 3 responsables politiques représentatifs de leurs camps ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Etat islamique et conflit en Syrie
MessagePosté: Jeu 1 Oct 2015 12:18 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 772
Ah, mais je pense que si vous interrogiez E Zemmour, voire que vous recherchiez dans les chroniques qu'il a écrites sur la politique étrangère de Sarkozy et Juppé, il aurait dit ou même a vraisemblablement déjà dit la même chose. Car le choix de l'alignement sur les intérêts saoudiens et qataris date de Sarkozy et Juppé.

Zemmour critique bien plus les politiques que les individus incarnant à un moment donné ces politiques.

Le sujet de fond est bien celui-ci. Depuis 2010-2011, la France a décidé de jouer les incendiaires au Moyen-Orient.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Etat islamique et conflit en Syrie
MessagePosté: Jeu 1 Oct 2015 13:47 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3223
Localisation: Alsace, Colmar
Caesar Scipio a écrit:
Ah, mais je pense que si vous interrogiez E Zemmour, voire que vous recherchiez dans les chroniques qu'il a écrites sur la politique étrangère de Sarkozy et Juppé, il aurait dit ou même a vraisemblablement déjà dit la même chose. Car le choix de l'alignement sur les intérêts saoudiens et qataris date de Sarkozy et Juppé.

Zemmour critique bien plus les politiques que les individus incarnant à un moment donné ces politiques..


Oui, mais ce n'est pas le cas dans le lien qui nous est jeté en pâture. Donc, vous trouveriez normal que je participe à ce débat en postant des liens avec Bedos, Dieudonné, Canteloup, Onfray sans qu'ils aient le moindre lien avec la discussion en cours ? Et dans le cas présent, or la volonté de faire passer notre ministre des affaires étrangères pour l'âne qu'il n'est pas, j'ai pas bien compris l'intérêt du post.

De plus, il est excessivement facile de critiquer des politiques, mais que propose de concret ce trublion ? A part un retour à un mauvais roman national ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Etat islamique et conflit en Syriens
MessagePosté: Jeu 1 Oct 2015 13:54 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1316
Sur zemmour quoiqu'on en pense il a une audience bien supérieure à celle de Nabila qui est en prison. Il a une émission régulière sur RTL écoutée par des millions de gens. C'est un leader d'opinion comme BHL.

Sur Fabius, je trouve qu'il a été courageux sur deux points que sous estime Zemmour. Sur la forme il a rompu avec le langage édulcoré de la diplomatie et a pris le risque d'u e expression très claire voire brutale. Sur le fond, il a adopté une ligne fermement hostile à l'Iran, à Assad et à Poutine et a cru pouvoir compter sur les États Unis et les Petro-monarchies. Ces choix courageux sont louables. Maintenant il est dans la nasse car ces trois " diables" redeviennent des partenaires , les États Unis sont beaucoup moins va t en guerre et le jeu des Petro monarchies et très trouble ...

Tout ceci s'inscrit en plus dans un contexte de conflit aigu entre le ministère des la défense (pro Assad et pro russe) et le Quai d'Orsay.

Cela dit Fabius serait malade et va quitter son ministère d'ici la fin de l'année probablement.

Je fais donc une distinction avec Sarkozy qui en Tunisie et en Égypte a freiné le mouvement démocratique avant de s'y rallier en Syrie et en Libye. Fabius a été constant et cohérent dans sa stratégie.c'est estimable.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Etat islamique et conflit en Syrie
MessagePosté: Jeu 1 Oct 2015 14:03 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3223
Localisation: Alsace, Colmar
Sans oublier qu'il y a eu une vrai guerre entre le Ministère des Affaires Étrangères et celui de l’Écologie pour savoir qui devait piloter la COP 21. Il aurait été profitable pour la France que les deux marchent main dans la main, mais des questions d'égo ont fait que le PR a du trancher, et il a tranché en accord avec le PM sur la prééminence du ministère des Affaires Étrangères. D'où le retrait de madame Royal qui est allée bouder dans son coin. Et on a vu les écolos monter au créneau en prétendant que cette réunion allait être un échec car on y promouvrait des options qu'ils n'approuvent pas.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 244 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 25  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com