Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Jeu 28 Oct 2021 23:03

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message: Re: L'Inde : le tournant Modi
MessagePosté: Jeu 12 Aoû 2021 18:35 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 847
Jinnah, le leader des musulmans, était un fanatique qui voulait absolument SON pays musulman. En plus c'était un homme proche de la mort (le cancer du poumon dont il était secrètement atteint devait le tuer un an après l'indépendance) qui entendait réaliser l'oeuvre d'une vie : le Pakistan, le "pays des purs", ce qui dit tout.

Mountbatten, Nehru, Ghandi ont essayé toutes les concessions possibles pour éviter la partition, mais face à un tel individu ils ont échoué, pour le malheur des deux communautés.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Inde : le tournant Modi
MessagePosté: Jeu 12 Aoû 2021 18:37 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Sam 1 Déc 2007 13:34
Messages: 170
En faisant des recherches sur le net, je suis tombé sur un article intéressant intitulé " Entre l'Inde et le Pakistan. Mémoires de la Partition et partition de la mémoire. Voici le lien vers l'article: http://journals.openedition.org/transcontinentales/623

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Inde : le tournant Modi
MessagePosté: Jeu 12 Aoû 2021 18:47 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Sam 1 Déc 2007 13:34
Messages: 170
pierma a écrit:
Jinnah, le leader des musulmans, était un fanatique qui voulait absolument SON pays musulman. En plus c'était un homme proche de la mort (le cancer du poumon dont il était secrètement atteint devait le tuer un an après l'indépendance) qui entendait réaliser l'oeuvre d'une vie : le Pakistan, le "pays des purs", ce qui dit tout.

Mountbatten, Nehru, Ghandi ont essayé toutes les concessions possibles pour éviter la partition, mais face à un tel individu ils ont échoué, pour le malheur des deux communautés.

En effet, lui et la Ligue musulmane n'avaient remporté les élections pour les parlements provinciaux que dans deux des six provinces qui allaient former le futur Pakistan en 1946.

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Inde : le tournant Modi
MessagePosté: Jeu 12 Aoû 2021 19:02 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Sam 1 Déc 2007 13:34
Messages: 170
Artigas a écrit:
L'article de wikipédia en anglais sur l'opposition à la partition des Indes démontre que des partis et des mouvements politique musulmans se sont opposés pour cette partition. Il n'existe pas en français. Voici le lien vers l'article en anglais: https://en.wikipedia.org/wiki/Oppositio ... n_of_India
Il fallait lire, ils se sont opposés à cette partition. C'est plus clair ainsi.

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Inde : le tournant Modi
MessagePosté: Jeu 12 Aoû 2021 20:38 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 847
Artigas a écrit:
Artigas a écrit:
L'article de wikipédia en anglais sur l'opposition à la partition des Indes démontre que des partis et des mouvements politique musulmans se sont opposés pour cette partition. Il n'existe pas en français. Voici le lien vers l'article en anglais: https://en.wikipedia.org/wiki/Oppositio ... n_of_India
Il fallait lire, ils se sont opposés à cette partition. C'est plus clair ainsi.

Il est dommage que ces musulmans opposés à une partition ne l'aient pas emporté.

Accessoirement la partition a couté la vie à Ghandi, puisque c'était le motif de son assassinat.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Inde : le tournant Modi
MessagePosté: Ven 13 Aoû 2021 09:25 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Sam 1 Déc 2007 13:34
Messages: 170
J'ai lu un peu trop vite l'article intitulé " Entre l'Inde et le Pakistan. Mémoires de la Partition et partition de la mémoire" en ne faisant pas attention à la note 29. Grosse erreur de ma part. En effet le rôle de Jinnah est plus complexe dans la partition des Indes selon l'historienne pakistano-américaine Ayesha Jalal via son ouvrage intitulé " The Sole Spokesman: Jinnah, the Muslim League and thé Demande for Pakistan" datant de 1985. Via l'école révisionniste à l'égard de la Partition de l'Asie du Sud. Le terme révisionniste est ici à prendre de manière non négative ou péjorative. Contrairement à la version officielle pakistanaise, cette historienne montre que la résolution de Lahore ne mentionne ni le Pakistan, ni sécession dans son ouvrage. Jinnah croyait toucher au but, un Pakistan dans une Inde unie, car il n'a jamais voulu la partition du British Raj.

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Inde : le tournant Modi
MessagePosté: Ven 13 Aoû 2021 09:38 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Sam 1 Déc 2007 13:34
Messages: 170
Le comportement politique et psychologique de Jinnah sont bien étudiés par cette historienne. Jinnah s'est heurté à une forme d'incompréhension et surtout de méfiance envers le parti du Congrès. Et les émeutes dramatiques à Calcutta en 1946 ont fait en sorte pour Jinnah qu'il n'y avait pas d'autre alternative que la partition des Indes.

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Inde : le tournant Modi
MessagePosté: Ven 13 Aoû 2021 13:22 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 847
Artigas a écrit:
Le comportement politique et psychologique de Jinnah sont bien étudiés par cette historienne. Jinnah s'est heurté à une forme d'incompréhension et surtout de méfiance envers le parti du Congrès. Et les émeutes dramatiques à Calcutta en 1946 ont fait en sorte pour Jinnah qu'il n'y avait pas d'autre alternative que la partition des Indes.

Alors qu'on s'engageait vers cette "solution" à deux états (3 états, géographiquement) les massacres ont commencé sporadiquement un peu partout.

Calcutta, à la limite du golf du Bengale (donc de ce qui allait devenir le Bengla Desh) comptait une forte proportion de musulmans, et les massacres entre les deux communautés ont explosé dans la ville.

Ghandi est alors allé s'installer à Calcutta et a commencé une grève de la faim pour mettre fin aux massacres. (La grève de la faim était un moyen de protestation reconnu dans l'Inde traditionnelle.) Aussitôt les chefs des deux communautés ont appelé au calme, les groupes d'exaltés sont venus déposer leurs "armes" (des outils, haches, crochets, etc..) au pied du Mahatmah en implorant son pardon et l'arrêt de sa grève de la faim...

Mountbatten lui écrivait :"Je n'ai pas assez d'effectifs pour maintenir l'ordre partout en Inde, j'y parviens péniblement avec un régiment à Dehli, mais à Calcutta c'est vous, un seul homme, qui constituez mon régiment..."

(J'extrais ce récit du livre "Cette nuit la liberté" de Lapierre et Collins, qui est passionnant.)

Deux choses m'ont frappé en particulier :

- une fois prise la décision de la partition, il ne restait que peu de temps pour tracer la frontière entre l'Inde et le Pakistan, et Mountbatten ne voulait pas que l'on rentre dans des chikayahs interminables. C'est donc un simple fonctionnaire géographe à qui l'on a demandé de tirer une ligne (en gros une ligne droite améliorée) en faisant de son mieux. A l'arrivée : des villages coupés de leurs champs ou de leur ressource en eau potable, des villages musulmans isolés en zone hindoue ou l'inverse, une catastrophe.

Sans compter le problème du Cachemire, vallée musulmane, dont le Maharadjah a décidé d'opter pour l'Inde plutôt que le Pakistan, créant un problème qui persiste encore aujourd'hui. (Les Maharadjahs "frontaliers", sommés d'abandonner leur souveraineté, devaient choisir leur pays de rattachement.)

- Après l'indépendance, les massacres et surtout les déplacements de populations ont dépassé tout ce qu'on imaginait. Il faut se représenter ce que peut-être une colonne de réfugiés estimée à 800 km de long - dans les deux sens : une file hindoue et une file musulmane - qui en gros n'avançait pas, faute de débouchés à l'arrivée ! (Nehru demanda à Mountbatten de devenir le premier gouverneur général de l'Inde indépendante, pour une durée d'un an :"Dans des circonstances normales nous aurions probablement réussi à gouverner l'Inde, mais nous ne savons pas comment faire face à un tel chaos." Mountbatten ouvrit une salle de crise, avec des cartes au mur, pour repérer où il fallait envoyer des soldats, du ravitaillement ou les deux. il faisait un point par jour avec Nehru.)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Inde : le tournant Modi
MessagePosté: Mer 27 Oct 2021 17:35 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1414
Localisation: France
Artigas a écrit:
Geopolis, vous ne répondez pas à ma question sur l'impérialisme sunnite. Il y'eut des massacres contre les hindous, de la part de Mahmoud de Ghazni, de Muhammad Ghuri, de Malik Kafur. Ainsi donc que des pillages par eux et des destructions de temples hindous. Pour la période du sultanat de Delhi et des Grands Moghols, je sèche. Quelles sont vos sources pour parler de colonisations, d'exterminations? Les musulmans indiens descendent majoritairement d'indiens convertis puis secondairement en effet d'Arabes, de Turcs.

Bonjour Artigas,

Je viens de remettre la main sur mes vieilles notes.

En 711-712, les armées musulmanes, dans la foulée de la conquête de la Perse, envahissent les Sindh. Wikipédia rapporte 6.000 Indiens tués à Rawar, 6.000 à 26.000 à Brahmanabad, 4.000 à Iskalanda, 6.000 à Multan.

Wikipédia cite K.S. Lal, Growth of Muslim population in Medieval India (1000-1800), relatant de la disparition de 30 millions d'habitants dans les Indes entre 1000 et 1500, ou estimant encore le bilan des invasions musulmanes dans les Indes de 60 à 80 millions de morts entre 1000 et 1525, dont 2 millions pour les invasions de Mahmud de Ghazni.

[J'ai entendu récemment à la radio une étude estimant à 200 millions le total des vies disparues dans les Indes par les invasions musulmanes, mais je n'ai pas noté cette source.]

Pour ces invasions de Mahmud de Ghazni, j'ai relevé de mon côté 50.000 tués à la bataille de Sommath (vers 1000), > 50.000 hindous tués (RICHARD Yves (1992). L’Histoire inhumaine – Massacres et génocides des origines à nos jours. Armand Colin Éditeur, Paris) à Somanatha (1025).

Conquête des Indes par les Ghurides (1192-1206), j'ai > 100.000 hindous tués à la bataille de Târain (1192), plusieurs dizaines de milliers d'Indiens tués à Varanasi (1193), > 50.000 hindous au Gujarat (vers 1195) (Richard).

À la prise de Chitor par le sultanat de Delhi (1303), des milliers de Râjputs sont tués et des milliers de femmes hindoues se suicides pour échapper aux ravisseurs (Richard ; VIDAL-NAQUET Pierre (1986). Le grand livre de l’histoire du monde. France Loisirs, Paris).

La guerre entre le sultanat de Kulbarga et le rajastan du Vijayanagar tue 500.000 hindous (Robert Sewell ; Sarina Singh) (users.erols.com/mwhite28/).

Durant le règne du grand Moghol Akbar (1554-1605), la prise de Chitor (1568) entraîne la mort de 23.000 habitants (SALLMANN Jean-Michel (2003). Géopolitique du XXIe siècle. Éditions du Seuil, Paris) ou 30.000 défenseurs (users.erols.com/mwhite28/ d'apr. Dirk H.A. Koff) ou > 30.000 hindous (Richard).

Règne du grand Moghol Aurangzeb (1658-1707), je relève que la conquête du Deccan (1681-1707) tue 100.000 personnes les dernières décennies (users.erols.com/mwhite28/).

Les invasions occidentales mettent un terme aux guerres entre seigneurs locaux.

Yves Richard rapporte qu'en août 1921 des atrocités commises par des musulmans contre les hindous sont matées par les Gurkas, avec un bilan de milliers de morts, ajoutant les émeutes musulmanes anti-hindoues en 1946 (> 6.000 morts à Calcutta, 10.000 selon le Quid 2002). Historia 305 (1972) mentionne les disputes raciales de Calcutta (1945, 5.000 morts) et les incidents entre hindous et mus. précédant les grands massacres de la partition, > 100.000 morts entre 1946 et 1947).

L'ensemble de ces lectures, dans la description des événements mentionnés, imputent l'initiative de ces violences à des partis musulmans.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com